> Tech > Au delà  de la transformation

Au delà  de la transformation

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Depuis de nombreuses années, Seagull (cf. encadré) propose GUI/400, et plus récemment JWalk, des outils de modernisation, et non de transformation d'applications. Se plaçant à  l'interface entre le capital applicatif existant de la société, qu'il réside sur AS/400, S/390 ou ailleurs, et les postes clients (PC sous Windows, équipés d'un

browser, ou NC), l’ambition de cette gamme de produits est de concilier les valeurs traditionnelles des serveurs centraux (fiabilité, intégration, sécurité….) et les nouvelles technologies (interface graphique, NC, Java…), à  l’utilisation desquelles tout le monde ou presque aspire.

« Pour répondre à  ces aspirations », explique Marc Saint Cirgue, de Seagull France, « on connaît principalement quatre techniques: l’émulation, la transformation, la modernisation et le redéveloppement. L’émulation est évidemment une solution a minima, ancienne et éprouvée, qui rend néanmoins des services, mais Seagull ne se place pas sur ce créneau. A l’opposé on trouve la solution maximaliste du redéveloppement, qui nécessite du temps, des compétences, coûte cher et implique une prise de risques importante. Les outils de Seagull se placent résolument entre ces deux extrêmes.

La transformation d’applications est relativement bon marché, et permet d’accéder rapidement à  une interface graphique (souvent limitée). Automatique et souvent instantanée, elle permet une personnalisation restreinte, n’améliore pas les processus utilisateurs, ne permet pas d’apporter des nouvelles fonctionnalités ni d’intégrer horizontalement plusieurs applications.

Moyennant, il est vrai, un investissement en temps un peu plus important (compter deux mois/homme pour la modernisation d’une application de 1000 programmes), les outils de Seagull (GUI/400, JWalk) permettent non seulement de bénéficier de tous les avantages de la transformation d’applications, mais pallient tous ses inconvénients. Ainsi peut-on, avec GUI/400 ou JWalk, transformer un enchaînement d’écrans en boite à  onglets par exemple, apportant en cela des fonctionnalités nouvelles. On peut aussi intégrer l’application héritée avec une application micro comme Excel etc… »

Ainsi, les outils Seagull s’inscrivent dans une démarche à  plus long terme que la simple transformation d’écrans, que celle-ci s’opère en flot 5250 ou via le Web. Dans un environnement d’entreprise, l’élément capital in fine est évidemment le retour sur investissement obtenu. On ne démontre plus celui lié à  l’implémentation d’une interface graphique. Mais Seagull affirme y adjoindre, à  travers l’utilisation de ses outils, les bénéfices liés à  l’ouverture sur les nouvelles technologies et à  la modernisation des processus utilisateurs, tout en pérennisant les investissements antérieurs réalisés sur les applications héritées.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Travail hybride : 5 enjeux de mise en œuvre

Pour rendre le travail hybride évolutif et durable pour la nouvelle ère, directions IT et Métiers doivent résoudre de nombreux défis. Bénéficiez d'un guide complet pour élaborer et exécuter une stratégie de Workplace capable de connecter et responsabiliser les employés pour créer un lieu de travail adaptable, robuste et résilient.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT