> Tech > Au-delà  du matériel

Au-delà  du matériel

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les améliorations du logiciel ne le cèdent en rien à  celles du matériel. Le logiciel annoncé avec la V5R1 montre lui aussi un niveau de vitalité rare chez les systèmes d'exploitation matures. IBM montre sa volonté de modifier le coeur de l'OS en supportant des matrices de disques commutables et

l’ESS (Enterprise Storage System) d’IBM efface les contraintes imposées par l’architecture de stockage à  niveau unique qui a toujours caractérisé fortement l’OS/400 (et que peu de personnes pensaient pouvoir surmonter).

Bien que beaucoup d’entre nous s’attendaient au support LPAR (logical partitioning) de processeur partagé dans la V5, il est néanmoins significatif. Et la décision d’IBM d’étendre LPAR aux 270 d’entrée de gamme est une posture technologique forte. Par rapport aux multiples systèmes d’exploitation de Microsoft qui sont souvent incompatibles entre eux et leurs prédécesseurs, l’OS/400 est un modèle de simplicité, de cohérence et de valeur.

Avec la V5, IBM a également annoncé la prise en charge de Linux sur la gamme iSeries. IBM ne se contente pas de livrer Linux : elle le fait dans le plus parfait esprit de la communauté « open-source ». Les boutiques iSeries peuvent désormais exécuter des copies gratuites ou peu coûteuses de Linux et d’autres logiciels open-source, sans devoir investir dans des serveurs supplémentaires. Elles peuvent donc se livrer à  des expériences avec de nouveaux logiciels et technologies, par des moyens auparavant impossibles. Le pingouin peut périr ailleurs, mais il est chez lui sur l’iSeries.

Finalement, IBM n’a pas ignoré le moteur de base de données d’iSeries dans la V5. Les XML Extenders, les améliorations de SQL, et les nouvelles options de performances sont des signes indiscutables de vitalité de ce composant critique. Ces modifications continuent une tendance vers la convergence sur la gamme DB2 UDB (Universal Database) et rendent l’iSeries plus compétitif dans le domaine des systèmes ouverts. Pour en savoir plus sur les améliorations de la base de données V5, voir l’article intitulé « Musclez vos applications avec les améliorations de la base de données V5 ».

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010