> Tech > Azure Service Developer Portal

Azure Service Developer Portal

Tech - Par iTPro - Publié le 26 novembre 2010
email

Inscrivez-vous pour un jeton de compte de service hébergé sur le cloud à cette adresse. Le processus de provisioning de service est complexe et change souvent. L’attente est généralement d’un ou deux jours, alors qu’il fallait plusieurs semaines avec les premières CTP. Cliquez sur le lien

Azure Service Developer Portal

Register for Azure Services pour ouvrir la page Applying to the Azure Services Invitations Program de Microsoft Connect. Complétez l’enquête, cliquez sur Submit et attendez que le jeton arrive dans le compte de messagerie pour le Windows LiveID que vous avez présenté.

Lorsque vous recevez le jeton, lequel vous donne droit gratuitement à 2 000 heures machines virtuelles (VM), 50 Go de stockage sur le cloud et 20 Go de trafic de stockage par jour, accédez à Azure Services Developer Portal. Inscrivez-vous avec le même LiveID, cliquez sur le bouton I agree pour créer un nouveau compte de portail développeur, puis cliquez sur Continue afin d’ouvrir la page Redeem Your Invitation Token. (Vous pouvez aussi cliquer sur l’onglet Account et le lien Manage my Tokens.) Copiez la clé de produit de jeton dans la zone Text et cliquez sur le lien New Project ou sur les boutons Chain Token et Continue pour ouvrir la page Project | Create a New Service Component. Cliquez sur le bouton Hosted Services pour ouvrir la page Create a Project : Project Properties, saisissez un libellé de projet (Project Label) et, en option, renseignez les zones de texte Description, puis cliquez sur Next. Saisissez un nom DNS unique pour votre service hébergé dans la zone Service Name et cliquez sur Check Availability pour vérifier que personne ne l’a déjà utilisé.

Microsoft a activé le service de géo-positionnement d’Azure en avril dernier, de sorte que vous pouvez spécifier un groupe d’affinité (Affinity Group) pour vérifier que le code du service hébergé et votre compte de stockage résident dans le même centre de données, pour des performances optimales. A ce jour, seuls les centres de données installés aux Etats-Unis (Etats de Washington (Nord-Ouest) et du Texas (Sud-Ouest), sont opérationnels. Sélectionnez les boutons Yes, This Service Is Related to Some of My Other Hosted Services… et Create a new Affinity Group, attribuez un nom au groupe d’affinité, tel que USA-NW1, et sélectionnez l’un des deux centres de données actuels dans la liste Region. Cliquez sur le bouton Create pour créer le nouveau service hébergé et ouvrez la page Create a Service : Hosted Project with Affinity Group.

Chaque jeton de service hébergé vous donne droit à deux comptes de service de stockage, lesquels partagent une page de configuration similaire. Pour ajouter un compte de service de stockage, cliquez sur le lien New Project pour rouvrir la page Project | Create a New Service Component, puis cliquez sur le bouton Storage Account. Ajoutez un libellé de projet et une description pour le stockage, puis cliquez sur Next pour ouvrir la page Create a Project : Storage Account. Saisissez un nom DNS pour le compte et sélectionnez les boutons Yes, This Service Is Related to Some of My Other Hosted Services… et Existing Affinity Group, puis sélectionnez votre nom de groupe d’affinité dans la liste.

Vous devrez aussi télécharger et installer le Windows Azure SDK pour fournir la fabrique de développeur (Developer Fabric) et les services de stockage (Storage Services) locaux, ainsi que l’exemple de bibliothèque de classes C# StorageClient, laquelle permet de manipuler les BLOB sous forme d’objets .NET. La CTP de mai 2009 du Windows Azure SDK ajoute de nouvelles fonctionnalités au stockage de BLOB et de tables Azure, mais l’API de bibliothèque StorageClient .NET de la CTP ne les prend pas en charge. Il vous faudra une version actualisée de Stora – geClient afin de tirer parti des nouvelles fonctions CopyBlob et GetBlockList pour les BLOB.

Les développeurs PHP peuvent créer une interface native pour les comptes de stockage Azure au moyen de la CTP du PHP SDK for Windows Azure, que l’intégrateur belge RealDolmen et le sponsor du projet Microsoft ont proposé en mai sur le site d’hébergement de communauté open source CodePlex. Le PHP SDK fournit des classes PHP pour les BLOB, tables et files Windows Azure. La CTP de mai, qui en est à la première preview, cible le stockage de BLOB.

Téléchargez gratuitement cette ressource

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

*** SMART DSI *** VERSION NUMÉRIQUE

Découvrez SMART DSI, la nouvelle revue du Décideur IT en version numérique. Analyses et dossiers experts pour les acteurs de la transformation numérique de l'entreprise, Gagnez en compétences et expertise IT Professionnelle avec le contenu éditorial premium de SMART DSI.

Tech - Par iTPro - Publié le 26 novembre 2010