> Tech > BIND sur Win2K ou NT

BIND sur Win2K ou NT

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  L'Internet Software Consortium (ISC) fournit des codes source BIND séparés pour chaque plate-forme importante (Windows NT, Linux, par exemple). Avant d'utiliser BIND, il faut utiliser un compilateur C pour compiler BIND sur la plate-forme choisie. Cependant, l'ISC fournit des binaires compilés de BIND 8.2.4 pour Windows 2000 et NT, et

BIND sur Win2K ou NT

donc il n’est pas nécessaire d’utiliser Visual CC++ (VC++) pour compiler le code source BIND s’il est utilisé sur Win2K ou NT. Il suffit de télécharger les binaires et les outils BIND 8.2.4 (à  http://www.isc.org/products/BIND/bind8.html) dans un répertoire vide sur la machine Win2K ou NT qui servira de serveur BIND DNS. Ensuite, exécutez BINDinstall, qui installe BIND comme un service sur le système. BINDinstall place tous les fichiers associés à  BIND dans le répertoire C:winnt\system32\dns\bin. Une exception: libbind.dll, que le programme place dans C:winnt\system32. Avant de démarrer le service BIND, il faut créer le fichier de configuration named.conf dans le répertoire C:winnt\system32\dns\etc. Vous pouvez utiliser à  cet effet un éditeur de texte, comme Bloc-notes, pour créer ce fichier. Vous pouvez placer les fichiers de zones de consultation avant et arrière (forward and reverse lookup) des domaines et des réseaux que le serveur BIND servira, dans n’importe quel répertoire; mais, vous devez définir le chemin des fichiers de zones dans named.conf. Chaque fois que vous modifierez named.conf ou n’importe quel fichier de zones, il faudra recharger ou redémarrer le service BIND afin qu’il charge la mise à  jour dans la cache. (Cependant, il n’est pas nécessaire de recharger ou de redémarrer une zone de type dynamic DNS – DDNS – après un client DDNS – comme un ordinateur Win2K, un serveur DHCP Win2K, ou l’outil Nsupdate – met à  jour un enregistrement.) Vous pouvez ensuite démarrer le service BIND. Vous pouvez utiliser BINDCtrl (un utilitaire GUI de contrôle du service BIND que vous pouvez démarrer à  partir d’une invite de commande) pour gérer le service (par exemple, démarrer, arrêter, recharger, transférer la base de données, consulter le journal).

  Au moment de l’écriture de cet article, l’ISC ne fournissait pas encore de fichiers make et include spécifiques aux plates-formes pour BIND 9 (pour des informations plus récentes, aller à  http://www.isc.org/products/BIND/bind9.html). Au lieu de cela, il faut un système UNIX avec un compilateur ANSI C, comme le GNU Compiler Collection (GCC – un compilateur C gratuit que vous pouvez télécharger à  http://www.gnu.org/directory/gcc.html) de GNU Project, pour construire des exécutables de BIND 9 et compiler les fichiers configuration et make. (D’après l’ISC, des réalisations BIND 9.2.0 RC2 ont été testées avec succès sur Win2K et NT.)

Téléchargez cette ressource

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Guide de réponse aux incidents de cybersécurité

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) propose un guide complet pour mettre en place un plan de réponse aux incidents de cybersécurité, nous en avons extrait et détaillé les points essentiels dans ce guide. Découvrez les 6 étapes clés d'un plan de réponse efficace aux incidents de cybersécurité.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT