> Tech > BizTalk Server 2000

BizTalk Server 2000

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

BizTalk Server 2000 est l'implémentation de Microsoft de la fonction serveur BizTalk indispensable au BizTalk Framework. En avril 2000, Microsoft a sorti une preview de la Technologie BizTalk Server 2000, qui permet aux développeurs de logiciels de tester les fonctions de BizTalk Server avant la beta et la version officielle

BizTalk Server 2000

du serveur qui doivent sortir avant la fin de l’année. Cette preview peut se télécharger
sur le site Web de Microsoft (http://www.microsoft.com/biztalkserver/).
La Figure 3 montre comment collaborent les composants de BizTalk Server 2000.
BizTalk Server reçoit, valide, transforme et remet des documents, en garantissant
leur intégrité et leur sécurité. Un  » inbound agreement  » (accord d’entrée) et
 » outbound agreement  » (accord de sortie) définissent les règles régissant l’échange
des documents BizTalk Server entre les entreprises. L’accord comprend les informations
nécessaires sur les organisations source et cibles, les spécifications du document
et la configuration du service de transport, ainsi que des informations optionnelles
sur les paramètres de sécurité du document. Par exemple, imaginons un fournisseur
voulant utiliser BizTalk Server pour accepter des bons de commande de clients
et les envoyer à  une application de comptabilité interne. Le BizTalk Management
Desk de BizTalk Server permet de définir un accord d’entrée pour recevoir les
bons de commande et un accord de sortie pour les envoyer à  une application de
comptabilité. Pour répondre aux clients en leur envoyant des confirmations de
commande et des factures, il faut créer un autre accord d’entrée pour recevoir
les confirmations et les factures d’une application interne et un accord de sortie
pour envoyer celles-ci aux clients. La Figure 4 montre un accord d’entrée de BizTalk
Management Desk.
BizTalk Server permet de créer de nombreux accords d’entrée et de sortie et de
les réutiliser pour différents échanges de documents. Comme le montre la Figure
3, des pipelines relient les accords d’entrée et de sortie pour un flux d’échange
de documents spécifiques et représentent les informations utilisées par BizTalk
Server pour recevoir les documents entrants, effectuer les actions désirées sur
ces documents et les envoyer à  leurs destinataires. BizTalk Management Desk permet
de définir un pipeline.

BizTalk Server utilise une définition de document, qui doit être spécifiée
pour chaque document que l’on veut échanger avec des partenaires

Pour reconnaître et valider un document à  son arrivée, BizTalk Server utilise
une définition de document, qui doit être spécifiée pour chaque document que l’on
veut échanger avec des partenaires. BizTalk Server propose plusieurs définitions
de documents prêtes à  l’emploi, mais qui ne répondent pas forcément à  vos besoins.
BizTalk Editor permet donc de créer une définition de document en important un
schéma XML disponible d’une bibliothèque de schémas XML (par exemple la bibliothèque
de schémas BizTalk) ou en créant une nouvelle définition. (Toutefois la preview
de le Technologie BizTalk Server n’accepte que les schémas XML spécifiques à  BizTalk.
La version finale devrait accepter des schémas XML d’autres sources XML, comme
xml.org). L’interface graphique du BizTalk Editor permet de configurer facilement
les enregistrements et les zones d’une définition de document. La Figure 5 montre
la définition d’un document bon de commande dans le BizTalk Editor. BizTalk Server
supporte non seulement les documents XML, mais aussi les documents EDI dans les
formats ANSI X12 et EDIFACT, ainsi que les fichiers texte ou délimités. Le BizTalk
Editor permet aussi de générer des définitions de documents EDI.
Les définitions de documents, établies pour un document entrant et le document
sortant associé, peuvent varier. Par exemple, supposons que vous définissiez un
document XML entrant, mais que son document sortant associé doive être un document
EDI, parce que l’application de traitement des documents ne comprend que l’EDI.
Dans ce cas, BizTalk Server doit transformer le document XML en format EDI. BizTalk
Mapper permet de définir une projection de transformation. Son interface très
simple permet de mapper deux enregistrements ou deux zones dans deux structures
de documents en les connectant par une ligne, comme sur la Figure 6. La fenêtre
supérieure gauche de l’interface montre une définition de document entrant et
la fenêtre supérieure droite une définition de document sortant. La grille au
milieu de l’interface représente la surface graphique où se tracent les lignes
de projection. BizTalk Mapper propose plusieurs formules prédéfinies, baptisées
functoids, pour effectuer une transformation complexe, comme la conversion d’un
nombre entier en chaîne, l’ajout de deux valeurs provenant de deux zones sources,
et l’insertion du résultat dans une zone de destination. Si une carte est intégrée
à  la remise de document, il faut configurer le pipeline du document pour l’utiliser.
Un groupe BizTalk Server comprend plusieurs systèmes BizTalk Server pour assurer
l’équilibrage de la charge et la tolérance aux pannes. Le composant logiciel enfichable
BizTalk Server Administration de la MMC (Microsoft Management Console) permet
de démarrer et d’arrêter le service BizTalk Server, d’ajouter et de supprimer
un serveur du groupe des serveurs BizTalk, de configurer des fonctions de réception
et de manipuler des files d’attente partagées. Pour les applications ne pouvant
pas utiliser une interface COM pour communiquer avec BizTalk Server, une fonction
de réception présente les documents de l’application à  un lieu de réception (par
exemple un système de fichier, un serveur FTP ou une file d’attente MSMQ), puis
envoie le document à  BizTalk Server.
BizTalk Server utilise trois bases de données Microsoft SQL Server. Une base de
données de gestion BizTalk maintient BizTalk Server et les configurations des
groupes BizTalk Server. Une base de données de files d’attente partagées stocke
les documents traités par BizTalk Server. Et une base de données de suivi des
documents et d’activité sauvegarde les informations sur les activités des documents
dans BizTalk Server.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010