> Tech > BizTalk Server 2004 vu par Cap Gemini

BizTalk Server 2004 vu par Cap Gemini

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Jean Noà«l Gillot, CAP Gemini, responsable national de l'offre EAI/BtoB/Workflow répond à  SQL Server Magazine

SQL Server Magazine : De quelle manière Cap Gemini s'est-il positionné sur le marché de l'EAI ?
Jean Noà«l Gillot : Dès les prémisses de l'EAI, nous nous sommes investis sur ce marché de manière

BizTalk Server 2004 vu par Cap Gemini

à  avoir des
équipes compétentes. Nous nous sommes construits les
bonnes pratiques en matière de projets via des bases de
connaissances internationales. Cette démarche a donné naissance
à  une méthodologie « maison » outillée et bien adaptée
baptisée « Integration Express ». Elle nous permet d’avoir
un contrôle de bout en bout d’un projet EAI, une couverture
fonctionnelle, technique et organisationnelle, un accompagnement
du changement au sein de l’organisation. Elle inclut
également la gestion des risques et le transfert de compétences
auprès du client. Ces notions sont d’autant plus importantes
que les projets EAI sont transverses, donc plus
compliqués à  gérer, plus risqués et que souvent le client ne
souhaite pas perdre la main par rapport aux technologies
EAI.

Quelle est la valeur ajoutée de cette démarche ?
br>
JN. G : Elle permet de sécuriser, d’accélérer et de simplifier
les projets d’intégration transverses grâce à  trois axes majeurs.
En amont via le diagnostic de la maturité du projet
pour mener les bonnes actions et orientations au bon moment.
Puis en mettant à  disposition de nos clients des outils
servant d’accélérateurs, des frameworks réutilisables, des
outils d’aide à  l’estimation du ROI… Nous garantissons par
ailleurs une garantie de livraison des projets dans des délais
assez courts et donc un retour sur investissement important
et conforme aux discours des éditeurs.

Quelle est la nature de votre partenariat avec
Microsoft et son offre BizTalk Server ?

br>
JN. G : Les projets EAI nécessitent une certaine expertise
métier. Notre partenariat avec Microsoft est important dans
le sens où nous pouvons lui apporter cette expertise en matière
de conduite de projet de bout en bout, jusqu’à  la gestion
applicative. Un partenariat qui nous permet aussi de
pouvoir bénéficier des bonnes pratiques de Microsoft en
terme d’implémentation d’EAI. Notre complémentarité nous
permet d’offrir au client un discours homogène et cohérent,
de disposer de profils formés aux projets et d’un retour d’expérience sur BizTalk important puisque sur la seule
année 2003, ce sont ainsi près de 7 projets EAI qui sont en
cours de réalisation.

Des exemples de projets menés par Cap Gemini avec
BizTalk Server ?

JN. G : On peut citer plusieurs projets intéressants, notamment
celui pour des aéroports, qui ont mis en oeuvre BizTalk
Server pour intégrer leurs applications de gestion de maintenance
d’aéroports (SAP PM) à  d’autres applications internes
et externes de sous-traitants. Autre exemple marquant
que celui de l’entreprise GMR, industriel et distributeur de
robinetterie, qui a construit une plate-forme BtoB pour la
vente en ligne de ses produits en utilisant BizTalk. Le projet
concerne l’intégration d’application intra et inter entreprises,
du Back Office, au portail de prise de commande, et à 
la place de marché électronique Answork.

Quelle évaluation faîtes-vous de BizTalk Server
2004?

JN. G : C’est une solution très prometteuse, beaucoup plus
intégrée que la dernière version, notamment en termes
d’outils de gestion de mapping et de règle. L’autre avantage
pour le monde des développeurs sous Visual Studio est de
pouvoir utiliser un plug-in BizTalk pour le développement
des projets EAI. Et de leur offrir ainsi une totale continuité
dans leur environnement de développement. L’orchestration
des Web Services joue un rôle prépondérant dans cette
nouvelle version et permet de nous aider à  répondre aux demandes
de plus en plus importantes de nos clients pour le
développement de Web Services à  leurs applications. Nous
avons noté dans cette version, des améliorations en termes
de sécurité des exécutions, au niveau de la performance du
moteur. Et, cerise sur le gâteau, BizTalk Server 2004 s’est ouvert
à  la fois aux techniciens et aux fonctionnels. Aux premiers,
en leur permettant de modéliser une orchestration et
aux seconds de développer par la suite les différents services.
BizTalk Server 2004 offre ainsi cette continuité entre l’environnement
métier et technique.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Aborder la Blockchain, comprendre et démarrer

Une véritable révolution se prépare progressivement... les entreprises doivent veiller à ne pas rester à l’écart et se faire prendre de vitesse. Tout comme la mobilité ou encore le cloud, la blockchain est une composante essentielle de la transformation numérique. Découvrez, dans ce dossier, comment aborder, comprendre et démarrer la Blockchain

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010