> Tech > Cartes de paiement

Cartes de paiement

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une carte de paiement est une carte de crédit d'entreprise émise par une institution financière et comportant des renseignements sur son détenteur. La carte permet à  son détenteur d'effectuer des achats limités et autorisés. Elle peut être programmée pour acheter des articles déterminés auprès d'un vendeur spécifique et pour ne

Cartes de paiement

pas dépasser un certain montant lors de chaque transaction.
Ce niveau de contrôle rend les cartes de paiement relativement « sûres ». La meilleure
application des cartes de paiement s’adresse à  des transactions non critiques,
d’un montant peu élevé mais important en nombre, par exemple l’achat de fournitures
de bureau et le paiement de petits frais de réparation et d’entretien.

Pour installer un système de paiement par cartes de paiement, les entreprises
cliente et fournisseur doivent créer un compte auprès d’une institution financière
et signer un contrat avec une entreprise tierce possédant un réseau de paiement
par carte afin de fournir les cartes et autoriser les achats à  l’aide de la carte.
Les détenteurs de cartes de paiement peuvent alors contacter le fournisseur et
passer leurs commandes.
Le fournisseur obtient l’autorisation d’achat à  travers le réseau de la carte
et livre les marchandises ou services. Le fournisseur, l’entreprise de l’acheteur,
la banque et le réseau de traitement de la carte soldent leurs comptes une fois
par mois.
Durant les quelques dernières années, les cartes de paiement ont gagné beaucoup
de notoriété comme moyen de consolider de multiples petits achats effectués par
de nombreux employés au cours d’un mois comptable, et ce en simplifiant les processus
de gestion de la comptabilité fournisseurs.
Pour payer, les entreprises peuvent utiliser le transfert électronique des fonds
ou un e-chèque, ce qui automatise toujours un peu plus le traitement de la ligne
débit/crédit.
Un avantage clé de l’utilisation des cartes de paiement est l’élimination de deux
transactions mobilisant énormément de main-d’oeuvre et consommant beaucoup de papier
: les bons de commande et les factures.
Etant donné que les cartes sont utilisées pour des achats d’un montant peu élevé,
les bons de commande sont inutiles.
Pour sa part, le fournisseur n’a pas besoin de produire une facture pour chaque
achat, car la banque capture les données des transactions et les envoie aussi
bien au fournisseur qu’au client. Le résultat se traduit par des coûts d’administration
considérablement réduits pour les vendeurs et les acheteurs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010