> Tech > Ce qui n’existe plus avec Windows 2008

Ce qui n’existe plus avec Windows 2008

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Windows 2008 apporte son lot de nouveautés et des améliorations très intéressantes au niveau Exchange en tirant parti des évolutions du service Pack 1 de cette application.

Mais toute médaille a un revers qu’il faut connaître avant de décider d’adopter Windows

Ce qui n’existe plus avec Windows 2008

2008. En effet, l’outil de sauvegarde fourni avec Windows 2008 ne permet pas d’effectuer la sauvegarde en ligne (ou sauvegarde à chaud) des bases Exchange. Jusqu’à la version Windows 2003 R2, Microsoft fournit un outil (NTBACKUP) qui permet la sauvegarde à chaud des bases Exchange.

Ce n’est donc plus le cas à partir de Windows 2008. Il faut donc disposer d’un agent et d’un logiciel de sauvegarde compatible avec Windows 2008 et Exchange 2007 SP1.Pour cela les éditeurs traditionnels de solutions de sauvegarde peuvent être consultés ou il est aussi possible d’utiliser Microsoft Data Protection Manager (DPM).

Faute de quoi, il sera alors nécessaire de faire des sauvegardes en mode déconnecté ou ‘off-line’. L’heure du choix Windows 2008 présente de nombreux avantages pour la mise en place d’Exchange 2007SP1, mais il existe aussi des contraintes qu’il convient de prendre en compte surtout dans le cadre d’une évolution d’architecture.

Dans le cadre d’un nouveau déploiement, le choix de Windows 2008 est presque implicite pour bénéficier des avantages de cette plateforme et aussi pour bénéficier d’un support pendant de nombreuses années de la part de Microsoft. Windows 2003 commence à voir la fin de son support ‘standard’ pointer le bout de son nez (en principe mi juillet 2010). Ce choix peut aussi être dicté par une standardisation des plateformes des serveurs au sein de l’entreprise. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010