> Tech > Certification croisée et l’utilisateur de PKI

Certification croisée et l’utilisateur de PKI

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Du point de vue d'un utilisateur de PKI (public key infrastructure), la certification croisée a le mérite de réduire le nombre de relations d'approbation de CA (Certificate Authority) explicites. La figure A montre un modèle hiérarchique, dans lequel un utilisateur doit approuver explicitement les CA de trois sociétés externes (CA

Certification croisée et l’utilisateur de PKI

A, CA B et CA C,
par exemple). La figure B montre une structure de certification croisée,
dans laquelle l’utilisateur n’a besoin d’une relation d’approbation
explicite qu’avec le CA d’une société (CA A, par exemple). Avec une confiance explicite entre l’utilisateur et CA A, l’utilisateur peut établir
des relations d’approbation implicites avec les CA dans les sociétés B
et C, par l’intermédiaire des relations d’approbation par certification
croisée existantes entre CA A et CA B et entre CA A et CA C.

Du point de vue de l’utilisateur, la certification croisée a l’inconvénient
de compliquer la validation des chemins d’approbation de certificats.
Le logiciel de validation de certificat doit encore considérer les
relations d’approbation hiérarchiques de chaque société ainsi que les
relations d’approbation par certification croisée. Par conséquent, la PKI
Windows .NET Server a besoin d’une logique logicielle côté client spéciale
pour valider la certification. Cette logique logicielle spéciale est
présente dans Windows XP. (Microsoft pourrait fournir certains outils
spéciaux ou extensions logicielles pour intégrer cette logique dans les
versions Windows antérieures.)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010