> Sécurité > Chiffrement SSL : hausse des menaces en 2017

Chiffrement SSL : hausse des menaces en 2017

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 25 août 2017
email

Les contenus malveillants distribués via SSL/TLS ont doublé en 6 mois. L’étude Zscaler menée par l’équipe d’experts en sécurité du ThreatLabZ révèle des souches de programmes très sophistiquées.

Chiffrement SSL : hausse des menaces en 2017

Le chiffrement de l’activité

L’inspection SSL est une priorité pour la sécurité du trafic sur le réseau. « Les hackers utilisent de plus en plus le chiffrement SSL pour camoufler l’infection d’un appareil, masquer une exfiltration de données et dissimuler des communications Command & Control entre botnets. Le nombre de tentatives de phishing par jour reçues via SSL/TLS, a augmenté de 400% par rapport à 2016 » explique Deepen Desai, Senior Director, Security Reasearch and Operations chez Zscaler.

 

Les indicateurs clés

– 12 000 tentatives de phishing en moyenne par jour via SSL/TLS bloquées par le cloud Zscaler

– de nouveaux programmes malveillants sophistiqués utilisent le chiffrement SSL pour chiffrer leurs mécanismes C & C 

– 300 blocages quotidiens d’exploits web incluant le chiffrement SSL comme partie intégrante de la chaîne d’infection 

– La famille de malware utilisant le chiffrement SSL la plus active est Dridex/Emotet et a contribué à 34% des nouveaux payloads uniques en 2017 

 

Les payloads malveillants

Les nouveaux payloads malveillants utilisant le chiffrement SSL/TLS pour leurs activités C & C explosent. Que faut-il retenir ?

60% appartiennent à plusieurs familles de chevaux de Troie bancaires (Zbot, Vawtrak, Trickbot, etc.)

– 25% provenaient de plusieurs familles de rançongiciels 

– 12% faisaient parties de familles de chevaux de Troie dérobant des informations (Fareit, Papras, etc.)

– 3% appartenaient à d’autres familles

 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cloud hybride : les 5 défis de la DSI

Cloud hybride : les 5 défis de la DSI

Cette étude mondiale, menée auprès de 800 DSI, met en évidence l'écart croissant entre les ressources informatiques disponibles et les exigences de la gestion des écosystèmes cloud d'entreprise. Découvrez, dans ce nouveau rapport CIO, comment l’IA permet de combler le fossé entre les ressources informatiques limitées et la complexité du cloud.

Sécurité - Par iTPro.fr - Publié le 25 août 2017