> Tech > Choix d’un benchmark de test

Choix d’un benchmark de test

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Pour déterminer le résultat escompté d’un test, il vous faut un benchmark (également appelé oracle). Un test de configuration de la sécurité peut inclure différents benchmarks, par exemple des règles ou exigences métiers telles que « SQL Server doit être installé sur un serveur autonome », des règles de conception

du type « chaque procédure d’entrée doit contenir une routine de validation des données », des spécifications d’éditeurs telles que la Security Best Practices (SBP) Checklist de Microsoft, ou encore des pratiques recommandées de l’industrie, par exemple les normes de sécurité C2 du département américain de la Défense.

Dans le cas présent, j’utilise la SBP Checklist de Microsoft en tant que benchmark pour nos contrôles de sécurité. Si votre entreprise n’a pas encore son propre plan de sécurité de bases de données ou ses meilleures pratiques de sécurité, je vous conseille d’utiliser cette liste pour les élaborer. Il est toujours possible d’ajouter de nouvelles stratégies de sécurité ou de réviser celles en place à mesure que vos besoins évoluent. (Voir la liste de contrôle dans SQL Server 2000 SP3 Security Features and Best Practices) Le tableau 3 contient une liste abrégée des SBP de la liste.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010