> Tech > Choix d’un prestataire de formation

Choix d’un prestataire de formation

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois que vous aurez choisi votre certification et les moyens de vous former, il vous faudra affronter le défi de choisir un prestataire de formation. (Si l'on se décide de se former tout seul, les défis sont plus importants encore. En effet, outre la discipline nécessaire pour effectuer et

réussir une approche
d’autoformation, il faut disposer d’au moins six PC pour atteindre certains objectifs
des cours). Avec l’avènement de Windows 2000 et la transformation du processus
de certification, Microsoft a aussi réorganisé le programme de ses Centres de
formation agréés et les oblige à  adhérer à  des normes d’assurance qualité plus
rigoureuses.



Il faut choisir un centre dans sa région, fournissant aussi des services de conseil.
Demandez si l’organisme emploie des formateurs sous contrat et des instructeurs
à  plein temps, qui ne font que de l’enseignement, ou si ses employés sont chargés
à  la fois d’enseigner et de faire du conseil. Les instructeurs possédant une expérience
réelle l’apportent avec eux dans la salle de classe, et en font bénéficier les
étudiants. De plus, il faut privilégier un environnement de cours avec des effectifs
suffisamment limités pour permettre une formation individualisée. Ces centre de
formation agréé par Microsoft sont souvent plus faciles à  localiser d’après la
réputation de leur service clientèle. Pour en savoir plus sur le choix d’un Centre
de formation agréé par Microsoft, voir l’article de Kalen Delaney,  » La formation
dirigée « ).



Outre les examens MSCE, Microsoft restructure aussi le programme des Formateurs
certifiés Microsoft (Microsoft Certified Trainer). Depuis le 1er janvier 2001,
les formateurs certifiés doivent être certifiés MCSE, MCSD ou MCDBA (Microsoft
Certified Database Administrator). Les formateurs certifiés doivent également
se conformer aux nouvelles normes d’assurance qualité qui régissent la formation
continue, ainsi que les cours et leur préparation. Pour maintenir la validité
de leurs certifications, ils doivent gagner 15 crédits de formation continue chaque
année, notamment pour les cours de compétences en formation. Ils doivent également
avoir assuré un minimum de 10 journées par an comme instructeurs de cours.


Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010