> Tech > Le cloud et les emplois informatiques : les aspects intermédiaires

Le cloud et les emplois informatiques : les aspects intermédiaires

Tech - Par iTPro - Publié le 17 avril 2012
email

Même si le cloud signifie la mort des emplois informatiques dans les entreprises, les fournisseurs de services auront besoin de ces compétences pour faire fonctionner leurs réseaux et applications.

Le cloud et les emplois informatiques : les aspects intermédiaires

« Le cloud changera le logo sur certains chèques de paie, mais ne produira pas de changements majeurs », déclare Steve, un autre lecteur. « Il y aura un léger ajustement du nombre total de postes. Les sociétés continueront d’essayer d’être les plus compétitives. La clé du cloud est la suivante : les sociétés peuvent-elles stabiliser les coûts et obtenir les performances escomptés ? En déportant les tâches de maintenance vers un fournisseur de services, il est possible de stabiliser, voire de réduire les dépenses et les postes marginaux peuvent disparaître. Si l’informaticien travaillait à mi-temps, ses tâches seront, de toute façon, réduites voire supprimées. Avec la préoccupation grandissante de la sécurité et de la conformité, le cloud présente un intérêt immédiat en résolvant ou simplifiant ces problèmes pour les structures relativement petites. Il est possible de réaliser des économies de coûts, mais il n’y aura pas de perte massive d’emplois », affirme Steve.

Quelles que soient les craintes concernant le cloud, celui-ci ne va vraisemblablement pas signifier la fin de l’informatique du jour au lendemain. « Il est probable que les services de cloud vont réaliser des avancées, peut-être majeures au fil du temps, mais les mêmes personnes qui encensent le cloud prédisaient l’ATM sur le PC au milieu des années 1990. Où en est votre stock Olicom aujourd’hui ? » demande un lecteur.

Les directeurs informatiques seront peut être mieux placés que les spécialistes des systèmes dans un univers de cloud. En effet, que l’application soit sur site ou hors site, elle doit être au service de l’activité. « Si les services de cloud deviennent réellement dominants, cela aura un impact marqué sur les informaticiens en charge des systèmes. Vous n’aurez plus besoin de passer autant de temps à gérer et alimenter les serveurs, » déclare Compton. « Cela se fera lentement. Les spécialistes des systèmes auront différents types de matériels à faire fonctionner, allant des PC traditionnels aux téléphones. La prédominance du cloud ne touchera probablement pas beaucoup les personnels chargés des routeurs et commutateurs. Les applications pour le cloud auront toujours besoin de la plomberie, mais ces tâches seront peut-être moins importantes. Le cloud constituera simplement une autre plate-forme pour le personnel chargé des applications. Quiconque a acheté Salesforce.com sait qu’il y a beaucoup de configuration pour apporter des vraies réponses à ses besoins. »

D’autres ont une vision mitigée. « Le cloud est une technologie complémentaire. Lorsque nous sommes passés du disque local aux SAN, nous avons évolué vers une autre technologie qui nous facilitait le travail », déclare Randy Schmidt, un spécialiste de la continuité de l’activité. « Je doute que des postes aient été perdus en cours de route. Les données doivent être quelque part et quelqu’un doit s’en occuper. Il peut s’agir d’un DBA, d’un administrateur système, ou des deux. Lors d’un passage au cloud, il faut toujours un administrateur système et un DBA. Les administrateurs système ne vont pas autant se préoccuper du matériel, mais les correctifs, les mises à niveau d’OS et les installations d’applications restent d’actualité. Si ces activités n’ont pas été externalisées par le passé, elles ne le seront pas maintenant. En fait, de grands projets d’externalisation ont même été réintégrés en interne ces dernières années. »

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 17 avril 2012