> Tech > Cluster Shared Volume

Cluster Shared Volume

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

 Jusqu’à présent sur Hyper-V, il était nécessaire de mettre en place l’architecture de cluster suivante pour bénéficier d’une solution de basculement : Chaque disque de stockage (principalement des SAN) contenant les vhd (disques des machines virtuelles) était contrôlé de manière exclusive par un noeud. Seul ce noeud

pouvait accéder au contenu du disque de stockage.

Ainsi, il était obligatoire que chaque machine virtuelle soit hébergée sur sa propre LUN (Unité de Disque Logique) afin de les isoler en cas de basculement. Cette limite posait des soucis multiples d’administration des SAN (le LUN étant alors l’unité la plus petite de basculement, difficulté avec la gestion des lettres de lecteurs, l’espace de stockage sous exploité, …)

Pour résoudre ce problème, un nouveau modèle de cluster a été mis au point : le Cluster Shared Volume (CSV). Le Cluster Shared Volume permet un accès concurrentiel (donc simultané) à un même système de fichier. Cela permet donc à plusieurs serveurs d’accéder au même contenu simultanément. La différence avec un partage de fichier réseau classique est qu’il n’est pas nécessaire aux serveurs d’être client d’une tierce machine donc même si l’une des machines tombe en panne, quelle que soit cette machine, les autres pourront continuer à accéder au contenu du disque.

Dans la mesure où l’accès est simultané pour tous les noeuds, une machine virtuelle peut être déplacée sans avoir à perdre le temps de prise de possession du disque et sans démontage et remontage de celui-ci. Cela permet donc de simplifier la mise en place de l’infrastructure en réduisant le nombre de LUN à une poignée et ceci même pour des dizaines de machines virtuelles.

La configuration du cluster ainsi que la gestion des SAN et des machines virtuelles sont elles aussi simplifiées et les performances lors des scénarios de tolérance de panne sont améliorées en simplifiant le processus de remontée des machines. Un chemin consolidé pour les espaces de stockage des machines virtuelles peut être utilisé afin que les fichiers aient les mêmes noms et chemins quel que soit le noeud du cluster.

Les volumes CSV sont mis à disposition sous la forme de répertoires et de sous-répertoires sous le répertoire racine (ex : C :\ClusterStorage\Volume1\<root>, C:\Clus – terStorage\Volume2\<root>, C :\ClusterStorage\Volume3\ <root>, …). Aucun matériel ni logiciel spécifique n’est nécessaire, le système est compatible avec tous les types de fichiers sans limitation de structure ou de profondeur de l’arborescence.

Aucun agent, installations supplémentaires ou système de fichiers spécifique n’est nécessaire pour sa mise en place. Le gestionnaire de cluster prend en charge directement Live Migration et SCVMM 2008 à partir du SP1 (System Center Virtual Machine Manager 2008 SP1), et permet même la mise en place de scénario de migration via stratégie.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010