> Tech > Code sous-jacent aux Windows Forms

Code sous-jacent aux Windows Forms

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le listing 4 montre le code VB.NET sous-jacent à Form1. Le module commence par la déclaration d’un objet DataSet au niveau module. Au sein de la procédure btnSartswithlookup_ Click, deux déclarations sont cruciales. La première porte sur une variable proxy, xws1, qui pointe vers le service Web via la référence

Web. La deuxième est un tableau d’objets représenté par la variable response. Vous avez besoin de remplacer cab233a dans la déclaration de variable proxy par le nom de domaine du serveur hébergeant le répertoire virtuel du service Web. Comme vous avez configuré la méthode Web LikeLname afin qu’elle puisse retourner plusieurs DataSet, vous avez besoin d’un tableau d’objets pour capturer la sortie générée.

Le reste du code dans la procédure btnSartswithlookup_ Click applique les déclarations de niveau module et de niveau procédure. Une instruction Try…Catch appelle la méthode Web LikeLname dans la clause Try en passant la valeur de la propriété Text pour TextBox1. La clause Catch imprime les informations de diagnostic pour les erreurs d’exécution.
Outre le fait qu’elle capture ces erreurs, l’instruction Try…Catch peut fournir des informations de diagnostic utiles lors du débogage d’une application. Après cette instruction, une affectation définit la variable das1 comme étant égale au premier élément dans le tableau de réponse. La procédure termine en employant la méthode SetDataBinding afin de lier le premier (et unique) objet DataTable dans le DataSet das1 à DataGrid1.

La procédure btnEditselectedrow_Click du listing 4 commence par générer une instance de Form2 et ouvrir celle-ci avec la méthode Show. Cette méthode permet aux utilisateurs de passer du Windows Form parent (Form1) au Windows Form enfant (Form2) et inversement sans avoir à fermer le Windows Form enfant. Avec la propriété Current- RowIndex pour DataGrid1, la procédure capture l’index pour la ligne sélectionnée. Avant la fermeture, la procédure affecte les colonnes Fname, Lname et Phone de la ligne sélectionnée dans DataGrid1 aux contrôles TextBox sur l’instance de Form2.

Le listing 5 affiche le code sous-jacent à Form2. Ce code s’appuie sur les pratiques que j’ai employées dans le code sous-jacent à Form1, mais inclut également de nouvelles techniques. Par exemple, le code commence par une déclaration Public Shared pour une variable nommée fldNew- Password. Ce type de déclaration constitue une méthode aisée pour laisser un Windows Form enfant assigner une valeur à une variable dans son Windows Form parent. Form3 référence la variable fldNewPassword afin de renvoyer le nouveau mot de passe à Form2.

La procédure btnSubmit_Click sous-jacente à Form2 appelle la méthode UpdateEmpPhonesRow. Notez la syntaxe employée pour assigner les arguments de la méthode au sein de la première instruction de la clause Try. En particulier, une variable Boolean définie à True vient à la suite de chaque type de variable Integer. Sans cette valeur True pour chaque variable Integer, votre appel de méthode échoue. Par ailleurs, rappelez-vous à partir du listing 1 que la méthode peut renvoyer des valeurs -1 ou 0. La deuxième valeur (0) signale un argument d’ID d’employé ou de mot de passe non valide. La procédure récupère la valeur de retour en tant que premier élément dans le tableau de réponse et imprime le cas échéant un message de diagnostic.

La procédure btnValidate_Click accomplit deux fonctions. Premièrement, elle ouvre Form3. Deuxièmement, elle copie les valeurs de propriété TextBox de Form2 vers Form3. La procédure btnUpdate_Click sous-jacente à Form2 effectue un branchement afin soit d’appeler la méthode UpdatePassword ou d’afficher un message de diagnostic. La clause If dans l’instruction If…EndIf qui met en oeuvre le branchement est basée sur la valeur de flpNewPassword. Form3 affecte un mot de passe valide à la variable flpNew Password ou donne à la variable la valeur de chaîne Failed. Form3 affecte la valeur Failed à la variable s’il ne peut valider le mot de passe.

L’unique procédure derrière Form3, btnValidate_Click est illustrée au listing 6. Cette procédure appelle la méthode ValidateNewPW, laquelle est basée sur la fonction UDF ValidateNewPW() qui renvoie une valeur scalaire en tant que chaîne. Le service Web retourne cette valeur comme variable de chaîne appelée response et non comme élément dans un tableau. La procédure se sert de la valeur de la variable response pour sélectionner l’une des deux cases d’option sur le Windows Form. L’option sélectionnée indique si la validation a réussi. La procédure termine en affectant la valeur de response à la variable fldNewPassword sur Form2.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010