> Tech > Cognos PowerPlay 7.0 (2)

Cognos PowerPlay 7.0 (2)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Adéquation à  certains rôles
Pour l'analyste chevronné, PowerPlay est bon. Si le mode Reporter offre beaucoup de souplesse, PowerPlay permet des analyses plus poussées que tout autre outil client, mais il laisse aussi l'utilisateur créer des rapports abscons ou confus. Si l'analyste utilise PowerPlay assez souvent pour bien maîtriser l'UI,

il peut être efficace.

Pour le collecteur de données,
PowerPlay est bon. Avec lui, l’auteur
d’un rapport peut geler certaines
tranches, mais il ne peut pas beaucoup
guider le consommateur d’informations
dans un rapport. Un aspect intéressant
est l’interaction de PowerPlay
Web avec un fichier PDF Adobe
Acrobat, dans lequel un lien provenant
d’un fichier PDF ouvre une vue en direct
du rapport dans PowerPlay Web.

Pour l’utilisateur de rapports,
PowerPlay est excellent. C’est un remarquable
générateur de rapports, assorti
d’outils de planification. Dans la
mesure où vous créez les rapports en
utilisant une commande subset spéciale
pour peupler les axes, les rapports
incluront automatiquement de
nouveaux membres au fur et à  mesure
que les données source changeront.

Forces et faiblesses
PowerPlay a deux points particulièrement
forts : connectivité et reporting
de production. PowerPlay appartient à 
une suite de produits qui peuvent servir
des données non seulement à  partir
de serveurs OLAP multiples comme
Analysis Services, Hyperion Essbase et
Cognos PowerCubes, mais aussi directement
à  partir de sources relationnelles.
Bien que la plupart des entreprises
choisissent une technologie de
serveur OLAP, vous aurez peut-être besoin
d’intégrer des produits OLAP multiples,
et presque tout le monde veut
être capable d’intégrer directement
OLAP et le reporting relationnel.
PowerPlay est le seul produit que nous
ayons examiné capable de produire directement
des rapports de qualité édition.
On peut les sortir comme des fichiers
HTML ou des fichiers PDF et
aussi les envoyer directement à  une
imprimante. On peut même planifier la
production des rapports.

Les plus grandes faiblesses de
PowerPlay viennent de ses forces : support
limité d’Analysis Services et complexité.
Comme PowerPlay peut communiquer
tout aussi facilement avec
plusieurs technologies de serveurs
OLAP, il n’expose pas toute la gamme
des fonctionnalités d’Analysis Services.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Cloud Privé Hébergé

Guide de Cloud Privé Hébergé

Comment permettre aux entreprises de se focaliser sur leur cœur de métier, de gagner en agilité, réactivité et résilience en s’appuyant sur un socle informatique performant, évolutif et sécurisé ? Découvrez les avantages des solutions de Cloud Privé hébergé de la CPEM.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010