> Tech > Collaboration : enfin !

Collaboration : enfin !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les versions précédentes d'Office offrent bien plus que ce que les utilisateurs peuvent exploiter, mais Microsoft avait jusqu'à  présent totalement laissé de côté l'idée de proposer des possibilités d'élaboration de document en groupes de travail. L'éditeur fournit l'infrastructure (NT, IIS, Exchange, SQL Server…) et les outils frontaux (Office, IE…), mais

Collaboration : enfin !

pas la colle pour relier ces éléments entre eux. La collaboration selon Microsoft se limitait jusqu’à  présent à  l’édition partagée (avec risques de collisions) de documents du serveur de fichiers et au partage de documents via des e-mails. Office 2000 est, à  ce jour, le meilleur effort de Microsoft pour combler cette lacune. Outre les avantages mentionnés plus haut, les fonctions d’intégration Web d’Office 2000 facilitent le travail collaboratif. La principale avancée d’Office 2000 en la matière réside dans la fonction de discussion sur le Web. Cette fonction, qui requiert EOS sur le serveur IIS du système, autorise les utilisateurs à  avoir des discussions au sein des documents Office ou HTML. Ils peuvent utiliser les applications Office ou IE pour ajouter du contenu à  la discussion en utilisant des barres d’outils spécialisées fournies par EOS sur le serveur. Les utilisateurs peuvent également ajouter des éléments de discussion à  plusieurs types de documents Office, notamment les documents créés avec Word, Excel et PowerPoint. Les notes ajoutées peuvent être d’ordre général ou associées à  des objets spécifiques d’un document (paragraphe, tableau…). Pour gérer les discussions de groupe sur le Web, les administrateurs peuvent utiliser la home page d’administration d’EOS, accessible depuis un simple browser Web. Avec cette page, l’administrateur peut configurer diverses options de discussion telles que les horaires d’ouverture des débats et la date d’expiration du contenu des discussions.Autre amélioration associée au travail collaboratif dans Office 2000 : la fonction de broadcasting. Avec PowerPoint 2000, on peut émettre sur le Web (et donc afficher dans un browser) des présentations comprenant une piste son synchronisée. La fonction de broadcasting permet de livrer simultanément du contenu jusqu’à  15 utilisateurs concurrents. Au-delà  de 15 utilisateurs simultanés, il faut utiliser la technologie Windows Media Services. Dans cette configuration, il vous faut d’abord configurer le service d’émission on-line d’un serveur NT exécutant le serveur Media Services. On peut télécharger le code Windows Media Services depuis le site Web de Microsoft ou le trouver dans le Kit de ressources d’Office 2000.La complainte des composants
Certains composants d’Office ont évolué beaucoup plus que d’autres. Dans Office 2000, certains composants de la suite ont stagné, voire même régressé. Votre satisfaction quant à  la nouvelle release d’Office dépendra donc des éléments que vous utilisez le plus régulièrement.Prenons par exemple PowerPoint 2000. La nouvelle fonction de broadcasting de présentation est cool, certes, mais elle est plutôt du domaine du gadget que de celui des fonctions indispensables. Plus grave, j’ai rencontré de sérieux problèmes de stabilité avec ce produit. J’utilise PowerPoint régulièrement sur un poste de travail fixe et un portable pour créer des présentations. Lors de l’édition d’une présentation, PowerPoint 2000 se plante si souvent que j’ai décidé de fixer l’intervalle de sauvegarde automatique à  1 min pour éviter de perdre trop de travail en cas de plantage. En outre, PowerPoint se bloque par intermittence lorsque j’ouvre des présentations contenant certains éléments graphiques – fichiers que PowerPoint 97 ouvrait sans problèmes.Ces problèmes m’ont presque incité à  revenir à  PowerPoint 97, mais ceci pose un problème : Office 2000 n’aime pas cohabiter sur le même système qu’Office 97. Théoriquement, ce scénario est possible mais Microsoft déconseille cette configuration et refuse de supporter les systèmes hébergeant Office 2000 et des versions précédentes des produits Office. Autrement dit, Office 2000 c’est tout ou rien. De plus, Microsoft n’a pas amélioré certaines applications Office autant qu’on aurait pu l’espérer si l’on considère le prix de l’upgrade. Par exemple, FrontPage 2000 est très décevant. J’espérais que Microsoft doterait FrontPage 2000 de composants améliorés permettant d’apporter du contenu actif et dynamique aux sites FrontPage. Microsoft propose certes ce type de possibilités dans les versions précédentes de FrontPage, mais la fonction est brute et n’offre que peu de possibilités par rapport aux solutions du marché. Par exemple, si vous voulez ajouter à  une page une boîte contenant du texte que l’on peut faire défiler de haut en bas, vous devez développer ou acheter le code (VB ou applet Java) pour la fonctionnalité. La plupart des outils vraiment utiles de FrontPage 2000 (compteur d’accès aux pages, gestionnaire de bannières publicitaires…) étaient déjà  dans FrontPage 98. Avec ce ralentissement dans l’effort, Microsoft laisse une superbe porte ouverte à  ses concurrents dans ce domaine.Autres déceptions : la navigation dans la nouvelle galerie de clip-art d’Office 2000 est d’une lenteur affligeante et n’offre que des graphiques de qualité inférieure. Enfin, les fonctions avancées d’interface d’Office 2000, telles que les menus intelligents vont probablement ennuyer plus qu’aider les utilisateurs les plus expérimentés d’Office.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010