> Tech > Comment traduire une application

Comment traduire une application

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Aujourd'hui, Interpro traduit encore l'interface utilisateur AS/400 de Mapics XA avec TTT. Le prestataire traduit les interfaces utilisateur client/serveur de XA, les textes d'aide en direct et la documentation en utilisant divers traducteurs du marché, sur PC et Macintosh, en programmant, et en publiant des applications. Interpro choisit des collaborateurs

Comment traduire une application

professionnels de la langue cible dans leur
langue natale qui possèdent une expérience de la localisation de logiciels, ou
alors des collaborateurs faisant preuve d’une expertise de la traduction de supports
techniques.
Le développement de XA s’effectue dans un environnemental SBCS (Single-Byte Character-Set).

Le texte à  traduire est extrait du code RPG source par les développeurs de Mapics.
Après la fin des développements, le produit entre dans une phase d’assurance qualité.
Dans le même temps, le produit entre également dans une phase où les informations
à  lire restent figées, phase durant laquelle les écrans externalisés et les layouts
testés ne peuvent pas être modifiés. A ce moment précis, Mapics commence le processus
de traduction du produit dans le but de délivrer la version SBCS en même temps
que le produit anglais.

Quand le produit anglais SBCS en est au packaging et à  la distribution, un ensemble
d’outils génère une version DCBS du même produit. Mapics fournit cette version
à  Interpro pour la traduction en japonais, en chinois simplifié et en chinois
traditionnel. Ces produits sont généralement prêts en 60 à  90 jours après la version
SBCS en langue anglaise.

La phase suivante du projet consiste à  traduire les fichiers d’aide en
ligne et à  localiser tous les bitmaps

Après avoir reçu les fichiers source de l’interface utilisateur de Mapics, Interpro
extrait les textes sources à  traduire (c’est-à -dire les textes apparaissant à 
l’écran) et les textes des messages. Ils font tourner le produit avec TTT ou des
outils PC pour isoler et quantifier les seuls textes et messages ayant été ajoutés
ou modifiés dans la nouvelle version. Interpro traduit alors, relit, et vérifie
la qualité des textes et les livre à  Mapics afin qu’ils soient inclus dans le
produit.

La phase suivante du projet consiste à  traduire les fichiers d’aide en ligne et
à  localiser tous les nouveaux bitmaps ou ceux modifiés dans les fichiers d’aide.
Après avoir traduit ces fichiers d’aide, les traducteurs mettent à  jour la documentation
des utilisateurs. Mapics utilise Adobe Framemaker et Microsoft Word pour les documents
qu’Interpro convertit au format PDF pour les rendre à  Mapics.

Les filiales internationales de Mapics valident les produits traduits et envoient
les corrections et les modifications éventuelles à  Interpro, qui font ces changements
dans sa version traduite. Quand ce travail est réalisé, les développeurs de Mapics
construisent une version finale du produit, et l’éditeur démarre le packaging
du produit. Une fois les versions traduites intégrées dans la version générale,
Mapics prend en charge les versions SBCS depuis sa représentation aux Pays Bas
et les versions DBSC à  partir du groupe de support d’Atlanta.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Comment sécuriser la Digital Workplace ?

Avec le recours généralisé au télétravail, les entreprises ont ouvert davantage leur SI. En dépit des précautions prises, elles ont mécaniquement élargi leur surface d’exposition aux risques. Découvrez 5 axes à ne pas négliger dans ce Top 5 Sécurité du Télétravail.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010