> Tech > Composantes de SoftGrid

Composantes de SoftGrid

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La suite SoftGrid comporte cinq composantes principales permettant de créer des applications SystemGuard et de les déployer sur les clients. 1. System Center Virtual Application Server – envoie en flux les applications de type SoftGrid aux clients et vérifie qu’un client a le droit d’utiliser une application. 2.

SoftGrid Data Store – stocke l’information sur l’environnement SoftGrid. 3. SoftGrid Management Web Service – c’est l’interface entre la SoftGrid Management Console et le SoftGrid Data Store. Utilise Microsoft .NET Framework 1.1 ou ultérieure et requiert la présence de Microsoft IIS 5.0 ou ultérieure avec les extensions ASP.NET validées. 4. SoftGrid Client – un service installé localement s’exécutant sur la machine d’un utilisateur, qui communique avec le serveur d’applications virtuelles pour recevoir l’application en flux et la mettre en cache pour s’en servir même lorsque le client n’est pas connecté au réseau.

Le client contient aussi l’environnement SystemGuard pour l’exécution des applications virtualisées runtime. 5. SoftGrid Sequencer – un outil à base d’assistants utilisé pour créer une application en flux à partir du média d’application original.

C’est un procédé bien connu des utilisateurs de logiciels tels que WinINSTALL, lequel crée un fichier .msi basé sur l’installation d’une application. Le séquencement d’une application se fait en trois phases : la configuration du package, qui est une étape de collecte d’informations ; l’installation de l’application, pendant laquelle l’assistant supervise l’OS pour voir les changements que l’application effectue durant l’installation, y compris ceux du système de fichiers, l’enregistrement (registration) des composantes, et les changements de registres ; et aussi le lancement proprement dit de l’application, important parce que, à la première utilisation, SoftGrid classe par priorité les données à envoyer en flux au client, d’après ce qui est utilisé en premier au démarrage de l’application (appelé Feature Block 1 – FB1- du flux) plutôt que d’attendre que tout le flux ait été envoyé avant que l’application ne démarre. Il existe d’autres composantes qui s’intègrent à la solution SCCM (System Center Configuration Manager) de Microsoft pour que vous puissiez utiliser SCCM pour la distribution.

En outre, un client séparé est conçu pour des environnements du genre serveur de terminaux (y compris Citrix). Bien que je n’aie pas ici la place d’expliquer ces composantes, sachez qu’elles existent dans le cas où vous utiliseriez SCCM ou des serveurs de terminaux dans votre environnement.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Comment cerner la maturité digitale de votre entreprise ?

Conçu pour les directions IT et Métiers, ce guide vous permettra d'évaluer précisément vos processus de communication client, d'identifier vos lacunes et points d'inflexion pour établir un plan d’actions capable de soutenir durablement votre évolution. Bénéficiez maintenant d'une feuille de route complète.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010