> Tech > Composants de la ligne de commande WMIC

Composants de la ligne de commande WMIC

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

WMIC utilise les commutateurs globaux, les alias, les verbes, les commandes, et l'aide de la ligne de commande pour habiliter l'interface. Les commutateurs globaux sont des paramètres qui s'appliquent à  la session WMIC pendant toute sa durée. Ainsi, le commutateur /trace:on active le suivi des erreurs. Tant que ce commutateur

Composants de la ligne de commande WMIC

est sur on, WMIC renvoie des informations
d’erreur pour chaque commande
exécutée. Le commutateur /node vous
permet d’accéder à  un ordinateur à 
distance. Le commutateur /interactive:
on s’assure que WMIC vous demande
confirmation avant d’effectuer
des opérations de suppression. Parmi
les autres commutateurs globaux, on
trouve /role, /user, /implevel et /namespace.

Comme expliqué précédemment,
les alias sont les intermédiaires de syntaxe
conviviaux entre vous et l’espace
de noms WMI. Les verbes sont les actions
à  entreprendre quand on spécifie
un alias. Je vous ai déjà  montré les
verbes List et Call.

On utilise des commandes pour
contrôler l’accès à  WMIC et à  l’espace
de noms WMI. Notez que le dernier
exemple de commande dans la table
utilise Path et la classe WIN32_USERACCOUNT
plutôt que l’alias
Useraccount. Path est une commande
WMIC vous permettant d’accéder directement
à  une ou plusieurs instances
dans l’espace de noms WMI plutôt que
de les atteindre par l’intermédiaire de
l’alias. La commande Path est particulièrement utile quand il n’existe pas
d’alias pour la tâche d’administration
système à  effectuer. Vous pouvez
étendre WMIC avec les nouveaux alias
et les nouveaux rôles, mais il est plus
facile d’utiliser la commande Path si
vous maîtrisez bien l’espace de noms
WMI.

WMIC supporte également les
commandes Class, Context, Quit et
Exit. La commande Class permet d’accéder
directement à  une classe dans le
schéma WMI ou de créer une instance
de classe existante. La différence entre
les commandes Path et Class est que la
commande Path agit sur une instance
et ses propriétés (par exemple pour
extraire des données de gestion), tandis
que la commande Class agit sur la
définition de classe. Par exemple, pour
extraire toutes les propriétés de la
classe WIN32_SOFTWAREELEMENT,
vous pouvez taper

class WIN32_SOFTWAREELEMENT get

La sortie sur la console se fait en
format HTML. Nous verrons plus loin
comment utiliser le commutateur global
/output pour rediriger la sortie vers
un fichier HTML, et visualiser les attributs
à  partir d’un navigateur Web. La
commande Class avec le verbe Assoc
montre la voie namespace vers une
classe et les autres classes associées à 
celle-ci. Vous pouvez utiliser la commande
Class pour supprimer une
classe et pour créer une instance d’une
classe mais pas pour créer une classe.

La commande Context montre le
paramétrage courant des commutateurs
globaux. Les commandes Quit et
Exit quittent simplement l’invite de
commande WMIC et vous ramènent au
shell précédent (l’invite Telnet, l’invite
de commande XP, par exemple).

L’aide de ligne de commande est le
seul moyen de se familiariser avec
WMIC.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010