> Tech > Conception et administration simplifiées avec SCCM 2012 SP1

Conception et administration simplifiées avec SCCM 2012 SP1

Tech - Par iTPro - Publié le 18 juin 2013
email

Configuration Manager 2012 permet d’adresser des périmètres et des scénarios supplémentaires et cela sans remettre en cause l’architecture précédemment déjà déployée avec la version RTM.

Conception et administration simplifiées avec SCCM 2012 SP1

Mais ce nouveau service pack apporte de la souplesse sur la conception d’une nouvelle infrastructure (ou concernant son évolution), mais également sur l’exploitation cible.

Une implémentation facilitée

L’utilisation de Windows Azure pour héberger des sources de télédistribution et l’intégration optionnelle de Windows Intune ne sont pas les seules évolutions notables d’un point de vue infrastructure car cette nouvelle release propose des nouveaux scénarios concernant les besoins de haute disponibilité et d’évolution d’infrastructure.

Maintenant il est envisageable de rattacher un serveur Configuration Manager 2012 déjà déployé à une infrastructure Configuration Manager 2012 nouvellement déployée. D’autant plus que SCCM offre l’opportunité de migrer et de récupérer des objets (packages, applications, update, …) précédemment créés dans une infrastructure SCCM 2007, mais également pour des objets créés dans une infrastructure SCCM 2012 déjà déployée.

De plus, il ne sera plus nécessaire d’implémenter des mécanismes de « load balancing » peu évidents à appréhender, pour assurer un niveau de service adéquat concernant le patch management. Depuis le SP1, seule la duplication de serveur est nécessaire, puisque l’agent SCCM basculera de manière autonome et intelligente vers le serveur opérationnel. Ainsi toutes complexités et coûts supplémentaires sont bannis.

L’administration et l’exploitation allégées

Au-delà de la planification d’infrastructure, l’administration et l’exploitation quotidiennes seront également simplifiées et centralisées comme le prouve ce sous ensemble de nouvelles fonctions :

•    L’automatisation d’action SCCM sera normalisée à travers ce SP1, car Configuration Manager offre la possibilité d’utiliser la technologie PowerShell (qui est pour rappel, une interface en ligne de commande et le dernier un langage de script fourni par Microsoft). Ainsi, la création d’objets (application, package…) sera simpliste car un ensemble de templates PowerShell (également nommé « cmdlet ») sont fournis par défaut.
•    Un système de notification par mail natif à SCCM, peut être implémenté pour des évènements spécifiques liés à une fonctionnalité (exemple : un taux d’échec conséquent pour un déploiement), mais également pour des évènements d’infrastructures (exemple : problèmes de volumétries disques et/ou de disfonctionnement interne à SCCM).
•    Enfin des actions ciblant directement les machines gérées par Configuration Manager, sont également possibles directement depuis la console SCCM sans avoir à se connecter localement sur la machine cible.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 18 juin 2013