> Tech > Concevoir pour Dfs

Concevoir pour Dfs

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans une installation Win2K standard sans Dfs, l'OS stocke généralement les fichiers utilisateur dans des répertoires sur un serveur et partage ces répertoires avec les utilisateurs finaux. Pour accéder aux fichiers qui se trouvent dans ces répertoires partagés, les utilisateurs finaux s'associent ou se connectent à  ces network shares. La

connexion aux shares facilite la recherche
des données sur le réseau
pour les utilisateurs finaux. Elle comporte
quatre couches fonctionnelles
en commençant par l’utilisateur final
avec la couche share, la couche dossier,
la couche fichier, et la couche
disque physique. Selon la conception
envisagée pour notre infrastructure
Dfs, vous serez peut-être amené à  ajouter
une ou deux couches de plus : la
couche racine Dfs obligatoire, comme
le montre la figure 1, et la couche lien
Dfs facultative, illustrée figure 2.
La couche racine Dfs est semblable
à  la racine d’un disque dur – chaque
disque doit en avoir une, et une structure
Dfs ne fait pas exception. En
construisant votre structure Dfs, vous
devez définir un ou plusieurs shares
sur votre réseau pour jouer le rôle de
racine Dfs. A des fins de redondance, il
faudra définir des shares racine sur plusieurs
serveurs dans votre structure
Dfs. Voyons comment mettre en
oeuvre une structure racine Dfs en utilisant
un lab de test dans le domaine
AD (Active Directory) netarchitect.local,
avec une réplication de données
effectuée entre deux serveurs : ARCHITECT10
et DMZSERVER.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010