> Tech > Conclusion

Conclusion

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

SQL SERVER peut être abordé et attaqué de plusieurs façons. Chacune d’elles étant liée à un profil utilisateur : De l’administrateur système pointu au développeur répondant à un cahier des charges en passant par l’utilisateur occasionnel habitué aux assistants de la console de gestion SQL SERVER.

Conclusion

Il n’en reste pas moins que tous utiliseront au final le même principe de communication, plus ou moins encapsulé : Le Script SQL.

C’est bien ce langage qui permet d’interagir avec le moteur de la base de données relationnelles. La couche transport restera les moyens de connexions classiques : SQL Native Client, OLEDB, ODBC mais ceci est un sujet à part entière. Nous pouvons édicter un schéma de toutes les solutions possibles présentées aujourd’hui : Voir Figure 20. Il est bien sûr inutile d’essayer de trouver la méthode la plus efficace, celle-ci dépendra entièrement de l’environnement dans lequel nous nous trouvons ainsi que le profil utilisateur à qui il s’adresse.

A noter que nous avons omis une solution, souvent préférée pour les sauvegardes à savoir la création d’un plan de maintenance qui est en fait un package SSIS ; mais encore une fois, c’est bien un script SQL qui est généré. Bonne administration SQL SERVER à tous, et surtout bonne sauvegarde ! 

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010