> Tech > Conditions de SPL

Conditions de SPL

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans SPL, un nom de condition spécifique (que vous devez déclarer, comme mentionné ci-dessus) fait référence à  une valeur SqlState unique. Un nom de condition général est l'un des mots-clés SPL suivants :
• SqlWarning (tout SqlState qui commence par « 01 »)
• Not Found (tout SqlState qui commence

Conditions de SPL

par « 02 »)
• SqlException (tout SqlState qui commence
par autre chose que « 00 »,
« 01 » ou « 02 »)

Vous pouvez utiliser les conditions
SPL de deux manières :
• Vous pouvez déclarer des handlers
SPL qui s’exécutent quand une
condition spécifique ou générale se
produit.
• Vous pouvez forcer une condition
spécifique en exécutant une instruction
Signal ou Resignal.
Vous pouvez déclarer une condition
pour des valeurs SqlState définies
par le système (« 42704 », par exemple)
ou pour vos propres valeurs SqlState
définies par l’utilisateur. SQL a diverses
règles régissant les valeurs SqlState définies
par l’utilisateur, que je n’approfondis
pas ici. Toutefois, je vous
conseille de commencer toutes les valeurs
SqlState définies par l’utilisateur
de la manière suivante :
• Pour warnings, commencer par
« 01U » (« 01U03 », par exemple)
• Pour exceptions, commencer par
« U » (« USB03 », par exemple)

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT