> Tech > Configuration de SSMA (3)

Configuration de SSMA (3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Conversion de schéma
Pour faciliter la migration du code, vous employez la fonctionnalité Schema Conversion de SSMA, laquelle convertit le code PL/SQL Oracle en code T-SQL. La première étape de cette procédure consiste à créer des scripts DDL pour les tables et l’ensemble des structures connexes telles que les

Configuration de SSMA (3)

index, contraintes et déclencheurs. Vous pouvez convertir des tables uniques ou toutes les tables à la fois.

Les scripts sont générés dans l’espace de travail SSMA aux fins de vérification, d’édition et d’enregistrement en vue d’une utilisation ultérieure, mais ils ne créent pas les objets sur le serveur de destination. Une fois que vous êtes satisfait du code DDL converti, les scripts peuvent être chargés sur le serveur cible en utilisant l’onglet Load to Database situé dans la barre de menus supérieure de la page SSMA ou en cliquant avec le bouton droit de la souris sur un objet individuel et en sélectionnant Load to Database, comme l’illustre la figure Web 1 (http://www.itpro.fr, Club Abonnés).

SSMA gère le mappage et la conversion des types avec certaines considérations spécifiques afin de prendre en compte les incohérences telles qu’un type sans échelle. Dans ce cas, SSMA convertit les données Oracle dans le même type de données sur SQL Server avec l’échelle maximale autorisée. Par exemple, le type Oracle VARCHAR2(10) sera converti en VARCHAR(10), mais Oracle VARCHAR2 sera converti en VARCHAR( MAX) (comme le montre la figure Web 2).

SSMA propose également une fonctionnalité de correspondance de types. Vous pouvez sélectionner le type de données cible pour un type de données source au moyen de la liste déroulante Target type, comme l’illustre la figure Web 3. La correspondance de types est réalisable au niveau objet ou au niveau base de données.

Conversion des fonctions, procédures et déclencheurs

Le code objet autre que le code DDL de table est également facile à créer dans SSMA. Les objets peuvent être sélectionnés à partir du schéma Oracle source pour la conversion vers l’ordinateur SQL Server cible. Tous les objets sont d’abord scriptés et enregistrés dans l’espace de travail SSMA afin d’être examinés ou d’être encore modifiés.

Ils sont ensuite chargés dans la base de données SQL Server. SSMA est également conçu pour convertir le code objet en SQL dynamique. Le code PL/SQL Oracle avec des appels et exceptions est automatiquement converti en SQL dynamique.

Modes de conversion
SSMA prend en charge cinq paramètres de configuration, à savoir Project Information, General (Conversion et Migration), Loading Objects, GUI et Type Mapping. Ces cinq paramètres en englobent quatre autres pour un contrôle plus précis par l’utilisateur final : Default, Optimistic, Full et Custom (cf. la figure 3).

SSMA recommande d’utiliser le mode Default pour la majorité des utilisateurs. Le mode Optimistic sert à conserver une plus grande portion de la syntaxe Oracle et tend à être plus facile à lire, même s’il n’est pas aussi précis que le mode Full. Ce dernier effectue la conversion la plus complète, mais le code résultant est plus difficile à lire qu’en mode Optimistic.

Enfin, le mode Custom permet aux utilisateurs de maîtriser intégralement les modalités de la conversion du code et des types d’Oracle vers SQL Server.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010