> Tech > Configuration du client

Configuration du client

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois la configuration du serveur terminée, j'étais prêt à  lancer le client et à  faire un essai. Le client est beaucoup plus facile à  configurer que le serveur. Au moment de la rédaction de cet article, le client Back Orifice 2000 ne tournait que sous Windows, mais il y

a à  parier qu’un client basé sur Linux ne tardera
pas à  faire son apparition. Le client Back Orifice 2000 utilise des espaces de
travail contenant des profils pour une grappe de serveurs. Cette notion d’espace
de travail permet au client de mieux gérer un grand nombre de systèmes compatibles
Back Orifice 2000.

Pour configurer le client, j’ai commencé par cliquer sur New Workspace sur la
barre d’outils pour ouvrir un nouvel espace de travail. Puis j’ai cliqué sur Create
a new server sur la barre d’outils pour lui ajouter un serveur. Le logiciel a
affiché une boîte de dialogue pour entrer les paramètres nécessaires pour connecter
le client au serveur. Ces paramètres (c’est-à -dire TCP, chiffrement, numéro de
port du serveur et type d’authentification du serveur) devaient être les mêmes
que ceux que j’avais définis dans le serveur. Après avoir entré ces paramètres,
j’ai dû saisir le mot de passe pour le serveur. Pour ce faire, il m’a fallu ajouter
le plug-in de chiffrement au client et configurer la propriété de son mot de passe
pour qu’elle corresponde à  celle du mot de passe configuré dans le plug-in de
chiffrement du serveur.

Le fait que la propriété du mot de passe se trouve dans le plug-in est un problème
pour Back Orifice 2000, car tous les serveurs d’un espace de travail partagent
les propriétés du même plug-in. Par conséquent, pour gérer 15 systèmes NT différents
dans le même espace de travail, il faut redéfinir manuellement le mot de passe
dans le plug-in de chiffrement avant de se connecter à  un serveur donné. Heureusement,
ce processus n’est pas plus compliqué que de taper le mot de passe à  une invite
de logon NT. Néanmoins, on est en droit d’attendre de Back Orifice 2000 qu’il
stocke séparément le mot de passe de chaque serveur, étant donné que cDc s’est
donné la peine de créer des espaces de travail et le support de plusieurs serveurs
dans une seule interface client.

Bien que capable d’accepter plusieurs logons simultanés, Back Orifice 2000 utilise
un mot de passe commun à  toutes les connexions et ne pratique pas l’authentification
des utilisateurs. La couche d’authentification du logiciel se limite aux authentifications
d’utilisateurs NULL et à  appliquer le chiffrement au transport réseau. Résultat,
quiconque connaît le mot de passe peut se connecter. Voilà  pourquoi on ne peut
pas définir et stocker différents mots de passe pour différents utilisateurs.
Une fois le mot de passe défini, j’étais prêt à  me connecter au serveur Back Orifice
2000 et à  le mettre à  l’épreuve.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Guide de facturation électronique, voie royale pour le DAF et la digitalisation de la fonction finance

Ce livre blanc expose les problématiques auxquelles sont confrontés les DAF modernes et souligne les bénéfices de la facturation électronique pour la trésorerie. Il dévoile également le processus de déploiement de ce projet de transformation digitale que la réglementation rendra bientôt obligatoire.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010