> Tech > Configuration mémoire et processeur selon les rôles d’Exchange 2007 (3)

Configuration mémoire et processeur selon les rôles d’Exchange 2007 (3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Serveurs polyvalents ou multi-rôles (Mailbox, HUB, CAS)
Les configurations polyvalentes ont des limitations semblables à ceux des serveurs de boîtes aux lettres, avec quelques ajustements particuliers. Par exemple, si vous comptez cumuler les rôles CAS et Hub Transport sur un simple serveur de boîtes aux lettres, réduisez

Configuration mémoire et processeur selon les rôles d’Exchange 2007 (3)

le ratio des 1.000 boîtes/coeur processeur basé sur un profil moyen de 20 % (soit 800 boîtes/coeur processeur). Toutefois, le nombre de coeur processeur maximum pour ces serveurs polyvalents est de 4.

Aucune fonctionnalité de cluster n’est supportée sur ce type d’architecture (ni CCR – Clustered Continuous Replication, ni SCC – Single Copy Cluster) lorsque le serveur de boîtes aux lettres héberge un rôle secondaire tel que HUB ou CAS. Une fois que le nombre de coeur processeur a été estimé par rôle de serveur, les recommandations en termes de mémoire peuvent être appliquées. Le tableau suivant illustre les configurations mémoires recommandées, toujours selon le même scénario : Minimum recommandé, Recommandé et Maximum recommandé. Voir Tableau 3.

Serveurs Edge Transport et Hub Transport
Ces rôles ne demandent pas de configuration mémoire importante pour se comporter correctement dans des conditions optimales. Généralement, 1 Go RAM par noyau de processeur est suffisant dans la plupart des cas à l’exception d’un scénario atypique concernant des queues de file d’attente pouvant dépasser le million de message.

Serveur d’accès de client (CAS)
L’utilisation de la mémoire sur ce type de rôle a un rapport linéaire avec le nombre de clients connectés et la charge de transaction. Il n’y a pas d’autres facteurs déterminants à prendre en compte pour calculer la capacité mémoire de ce rôle.

Serveur de boîtes aux lettres
La configuration mémoire pour ce rôle est de loin la plus importante de toutes. La mémoire optimale dépend du nombre de boîtes aux lettres et du type de profil utilisateur. Plus vous ajouterez de la mémoire au serveur de boîtes aux lettres qui en nécessite, moins d’entrées/sorties seront produites pour consulter les bases d’Exchange. Toutefois, il est nécessaire de disposer d’un tableau de référence permettant de savoir à partir de quel point l’addition de mémoire ne se justifie plus d’un point de vue économique. Autre facteur important : N’oubliez pas que la configuration mémoire est calculée en fonction des conditions de stockage, de configuration, et du nombre d’utilisateurs connectés. Si ces points d’entrées venaient à évoluer, ils pourraient remettre en cause le dimensionnement du serveur. Voir Tableau 4.

Configuration de mémoire minimum recommandée pour le serveur de boîte aux lettres basée sur le nombre de groupes de stockage
 Le nombre maximum de groupes de stockage configurables dans Exchange 2007 a été étendu à 50 (à comparer aux 4 groupes de stockage maximum avec Exchange 2003). Cette croissance fournit une flexibilité beaucoup plus grande pour la définition des architectures de stockage, mais elle a un impact significatif et direct sur l’augmentation de l’utilisation de la mémoire du serveur. Le processus ESE (Extensible Storage Engine) utilise un dispositif appelé Database Cache Utilization pour contrôler l’activité des lectures/ écritures.

L’augmentation du nombre de groupes de stockage intensifie le volume de ce cache pour les activités d’écriture, ce qui a un impact positif sur les performances, en réduisant le nombre d’entrées/sorties. Toutefois, si un nombre trop important de groupes de stockage est configuré sur le même serveur avec une mémoire physique inadaptée, cela peut provoquer une insuffisance du cache pour les lectures, et par effet de bord, avoir un effet négatif en retour sur les performances du serveur. C’est pour cette raison que le rapport entre le nombre de groupes de stockage configurés sur le serveur et la quantité de mémoire physique disponible doit être proportionné. Voir Tableau 5.

Serveurs polyvalents ou multi-rôles (Mailbox, HUB, CAS)
Les configurations polyvalentes ont des limitations semblables à ceux des serveurs de boîtes aux lettres, avec quelques ajustements particuliers. Par exemple, la configuration de mémoire minimum recommandée est 4 Go par opposition à 2 Go consacrés pour le rôle Mailbox seul. La configuration de mémoire maximum recommandée est indiquée à 8 Go de manière à ce que les indications pour le nombre d’utilisateurs maximum recommandé par serveur puissent être supportées. Il est rappelé que les serveurs polyvalents ne gèrent pas les solutions de réplication offertes par Exchange 2007.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Chiffrement des Données en mode SaaS

Chiffrement des Données en mode SaaS

La protection de vos données est une priorité. Mais pour répondre aux attentes de vos équipes IT et de vos collaborateurs, il devient capital de s’appuyer sur des solutions qui allient ergonomie et facilité d’utilisation. Découvrez comment répondre à ces enjeux avec Stormshield Data Security, la solution de chiffrement de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT