> Tech > Configurations résidentes : première étape

Configurations résidentes : première étape

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le moyen de décrire une machine consiste à créer une configuration qui reflète son environnement. Je qualifie ces configurations de résidentes car elles ne se déplacent pas avec le lot. Lorsque vous créez des lots, vous ajoutez une référence à la configuration résidente sur l’ordinateur de développement. Vous ajoutez aussi

Configurations résidentes : première étape

certaines variables standard destinées à contenir les valeurs des paramètres spécifiques à la machine. Par exemple, vous pouvez avoir une variable User::TempDir, contenant le répertoire de stockage des fichiers temporaires pour cet ordinateur. Il est possible d’avoir une autre variable User::SQLServer, qui contient le nom du serveur à utiliser. Une troisième variable, appelée User::RootDrive, peut pointer vers le lecteur racine où résident tous vos lots.

Chaque ordinateur doit avoir une configuration résidente ayant le même emplacement et le même nom pour configurer ces variables. Ainsi, lorsque vous déplacez un nouveau lot vers un autre ordinateur, il récupérera automatiquement la configuration résidente de la machine cible et configurera ces variables communes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010