> Tech > Configurer php.ini

Configurer php.ini

Tech - Par iTPro - Publié le 22 avril 2011
email


La dernière étape avant d’héberger nos applications PHP est de configurer le fichier php.ini. Ce dernier est dans le dossier d’installation de PHP. Si nous étions passés par l’installer de PHP, celui-ci aurait ajouté directement quelques paramètres essentiels mais il ne le fait pas proprement et en

oublie. C’est pour cette raison que je recommande de passer par la méthode manuelle même si cela nous fait perdre 2 minutes. L’intérêt est de vous montrer qu’il y a eu un énorme travail sur la construction des packages.

Editons le fichier php.ini avec notre éditeur de texte préféré tel que NotePad puis activons les paramètres suivants :

• cgi.force.redirect=0
• fastcgi.impersonate=1
• extension_dir=”C:\Program Files (x86)\PHP\ext”
• open_basedir = C:\inetpub
• cgi.fix_pathinfo = 1
• date.timezone = Europe/Paris

Reportez-vous à chaque explication en commentaire dans le fichier php.ini sur chacun des paramètres pour comprendre à quoi ils servent. Le paramètre « open-basedir » est par exemple très important car il définit l’emplacement où vous stockés vos applications PHP. Le paramètre « date.timezone » est également important car il nous permettra d’éviter les erreurs 500 classiques dans IIS.

La configuration du fichier php.ini est terminée. Nous sauvegardons puis allons pouvoir tester si PHP fonctionne correctement avec IIS. Nous nous rendons donc dans le dossier C:\inetpub\wwwroot\ et créons un fichier que nous appelons « phpinfo.php ».

Nous enregistrons et pouvons lancer notre navigateur favori, c’est à dire Internet Explorer 8 et, vérifier que PHP est exécuté correctement sur notre serveur.

Ça fonctionne ! Notez que nous pouvons configurer entièrement notre serveur en invite de commandes en passant par les outils pkgrmgr puis appcmd pour la configuration du handler mapping.

Il y a quelques bonnes pratiques à respecter. La première est le compte de service qui est utilisé par le pool d’application, nous pouvons utiliser soit un des comptes par défaut de Windows, soit créer un compte de service pour des configurations plus complexes. Il faut étudier cela en fonction des besoins. Enfin, la bonne pratique est d’utiliser un pool d’application par site. Le fichier de configuration php.ini est très complet et de nombreux paramètres vous permettront d’optimiser votre serveur.

Notez que si l’Admin Pack pour IIS est installé sur un Windows Server 2008, nous aurons un icône supplémentaire dans la console IIS appelé « FastCGI Settings » qui nous permettra d’optimiser et de configurer différents paramètres tel que le nombre de requêtes CGI maximales. Cette console est déjà présente par défaut sur un Windows Server 2008 R2.

Nous avons vu comment configurer manuellement une plateforme PHP mais nous pouvons industrialiser le déploiement d’une ferme PHP à travers des fichiers XML. Cela est simple et permet toujours de déployer plusieurs versions de PHP.

Cela est donc à consommer sans modérations, passons maintenant à la présentation de Web.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Guide Startup : 5 leviers pour consolider votre croissance

Créer une startup, c’est une aventure. Pour maximiser les chances de succès, il faut pouvoir rêver les pieds sur terre. Bénéficiez d'une feuille de route infographique complète pour mettre en œuvre un parcours de croissance robuste et pérenne avec SAP Business One & ERT Intégration - groupe kardol.

Tech - Par iTPro - Publié le 22 avril 2011