> Tech > Contrôle de validité

Contrôle de validité

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Le premier programme à  exécuter est le programme de contrôle de validité de RPGLE, XMLGENRV. Il est chargé de vérifier que les informations entrées dans le fichier script sont valides et prêtes pour le chargement.

Le premier programme à  exécuter est le programme de contrôle de validité de RPGLE, XMLGENRV.

Il est chargé de
vérifier que les informations entrées
dans le fichier script sont valides et
prêtes pour le chargement.

Les paramètres transmis à  partir de
la commande XMLGEN sont traités en
premier. Le nom du membre script et
le fichier/bibliothèque source script sélectionné
sont chargés dans les
champs utilisés par la sous-routine
srValidate. Cette sous-routine utilise le
paramètre de renvoi d’erreur provenant
de l’API de description de
membre QUSRMBRD. Selon la valeur
ID du message, le message d’erreur approprié est renvoyé à  l’utilisateur au
moyen de l’API d’envoi de message
QMHSNDPM.

Ensuite, le fichier/bibliothèque
source de sortie pour le texte généré
est chargé, et la sous-routine srValidate est exécutée à  nouveau. Ensuite, le
fichier d’entrée vient remplacer le
membre script sélectionné et est ouvert
pour l’entrée.

Au fur et à  mesure cque chaque enregistrement
du fichier script est lu, l’enregistrement est scruté pour y trouver
le nom de la commande script qui
contient l’information de membre ou
les commandes à  exécuter. Dès que l’on
rencontre un enregistrement contenant
l’une de ces commandes, la sous-routine
srLoadString est exécutée.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010