> Tech > Contrôler les noms d’objets d’un programme C

Contrôler les noms d’objets d’un programme C

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Quand on crée une procédure cataloguée SQL, la base de données crée un objet de programme C pour implémenter la logique de procédure SQL. Si le nom de procédure dépasse 10 caractères, la base de données doit engendrer un nom de 10 caractères parce que les noms d'objets d'un programme

système ne peuvent pas dépasser 10 caractères. Les noms ainsi obtenus ne sont pas très conviviaux parce que le système se contente d’ajouter un nombre de cinq chiffres unique aux cinq premiers caractères du nom de la procédure.

On peut contrôler le nom d’objet du programme en ajoutant simplement la clause nom SPECIFIC à  l’instruction CREATE PROCEDURE. Ainsi, si SPECIFIC n’était pas inclus dans la définition de procédure suivante, le nom généré par le système serait PROMO00001, moins parlant que le nom PROMOTE indiqué sur la clause SPECIFIC :

CREATE PROCEDURE PROMOTE_EMPLOYEE
    (IN EmpNum CHAR(4),IN NwLvl INT)
LANGUAGE SQL
SPECIFIC PROMOTE
    Proc1_Src:
BEGIN
  DECLARE CurLvl INT;
  SELECT edlevel INTO CurLvl FROM emptbl
  WHERE empno=EmpNum;

  IF NwLvl > CurLvl THEN
     UPDATE emptbl SET edlevel=NwLvl, 
        salary=salary + (salary*0.05) WHERE
empno=EmpNum;
  END IF;
END


Kent Milligan
Membre de l’équipe technologique DB2 UDB for AS/400
PartnerWorld for Developers, iSeries

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Endpoint Security : Guide de Mise en œuvre

Détournement d’applications légitimes, élévation de privilèges, logiciels malveillants furtifs : comment les solutions de Endpoint Security permettent elles de faire face aux nouvelles techniques d'attaques complexes ? Découvrez, dans ce Guide Endpoint Security, les perspectives associées à leur mise en œuvre.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010