> Tech > Création d’un client VB.NET

Création d’un client VB.NET

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Une fois le service Web en place, l’étape suivante consiste généralement à créer un client communiquant avec le service en question. L’application client pour le service Web d’annuaire téléphonique consiste en trois Windows Forms dans le dossier SSM 0304 qui correspond à un projet VB.NET du même nom. J’ai utilisé

Visual Studio .NET 2003 pour créer l’application client. Celle-ci est liée au niveau intermédiaire de la solution via une référence Web. Pour ajouter celleci au projet, sélectionnez Project et Add Web Reference, puis, dans la zone URL, entrez l’URL correspondant au service Web suivie de ?wsdl. Cliquez sur Go. Lorsque Visual Studio navigue vers le service Web et retourne la description de celui-ci, cliquez sur Add Reference afin d’ajouter une référence Web au projet Visual Studio pour le service Web. La figure 3 illustre la boîte de dialogue Add Web Reference pour cette application sur mon réseau de bureau. Vous devrez remplacer le nom de domaine cab233a par l’ordinateur qui héberge le niveau intermédiaire pour votre service Web.

Vous pouvez exécuter l’application client sur n’importe quel ordinateur capable de se connecter à l’ordinateur sur lequel fonctionne le service Web. Dans la mesure où vous allez employer un client Windows Form, celui-ci doit avoir .NET Framework. La page Web Microsoft http://msdn.microsoft.com/netframework/ technologyinfo/howtoget/default. aspx indique comment obtenir gratuitement .NET Framework 1.1 Redistributable.

La figure 4 montre Form1, Form2 et Form3 de l’application client. L’objectif principal de Form1 est d’afficher les valeurs de colonne pour les lignes dont les valeurs Lname commencent par une chaîne donnée, telle que la lettre D. Notez que la deuxième ligne est sélectionnée dans Form1. Le fait de cliquer sur Edit selected row au niveau de Form1 ouvre et remplit Form2 avec les valeurs des colonnes Fname, Lname et Phone correspondant à la ligne sélectionnée sur Form1. Form2 sert essentiellement à modifier ces valeurs ; cette fenêtre demande aux utilisateurs de valider leur identité en saisissant les valeurs des colonnes EmployeeID et Password pour la ligne sélectionnée. Une fois ces valeurs saisies correctement (comme sur la figure 4), un utilisateur peut modifier les valeurs dans les trois premières zones de texte de Form2. Il reste alors à cliquer sur Submit pour valider les nouvelles valeurs des zones de texte au niveau de la table EmpPhones.

Le fait de cliquer sur Validate new password sur Form2 ouvre Form3 avec les zones de texte EmployeeID et Old Password renseignées automatiquement au moyen des valeurs saisies dans Form2. Dès qu’un utilisateur entre une chaîne dans la zone de texte New Password et clique sur Validate au niveau de Form3, la procédure d’événement Click du bouton Validate affecte la valeur du nouveau mot de passe à une variable de Form2. Si l’utilisateur n’entre pas de valeur valide pour les zones EmployeeID ou Password de Form2 avant de cliquer sur le bouton Validate de Form3, ce clic peut malgré tout transférer un nouveau mot de passe de Form3 vers Form2. Il suffit à l’utilisateur de saisir manuellement des informations valides dans les zones de texte EmployeeID, New Password et Admin Password sur Form3, puis de cliquer sur Validate.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010