> Tech > Créer le média Central Site Distribution

Créer le média Central Site Distribution

Tech - Par iTPro - Publié le 23 avril 2012
email

Les profils installation vous étant maintenant familiers, voyons les étapes permettant de créer le média Central Site Distribution.

Créer le média Central Site Distribution

Les premières étapes font usage de la préparation décrite ci-dessus. Elles comprennent l’installation des programmes sous licence et des PTF (les PTF 57xx999 doivent être appliqués en permanence pour être valides pendant l’installation/mise à niveau sur le système cible du Licensed Internal Code), la création de votre programme QLPUSER et la création ou le choix de votre profil d’installation. Pour pouvoir créer le média de distribution, vous devez être reconnu (signed on) par la console et identifié (signed in) en tant que QSECOFR.

Généralement, vous couvrirez toutes les étapes de création du média Central Site Distribution. Mais si vous voulez en sauter certaines ou économiser des commandes, vous pouvez appuyer sur F12 sur cette étape pour annuler, puis passer à l’étape suivante. Si vous utilisez un lecteur de bandothèque au lieu d’un lecteur de bande unique, vous devez identifier le volume pour toutes les étapes qui en nécessitent un. Ou bien, vous pourriez monter une bande avec une commande CHKTAP ou DSPTAP, puis émettre une SETTAPCGY avec OPTION(*MOUNTED), pour ne pas devoir entrer de façon répétitive l’identification de volume.

Voici les solutions de création de votre média Central Site Distribution :

1.    Comme le montre la figure 9, tapez GO LICPGM et appuyez sur Entrée. Sélectionnez l’option 40. Create distribution media.

2.    Comme le montre la figure 10, l’écran Create a Distribution Media indique les étapes que cette option couvrira, ce qu’elle ne fera pas, plus quelques autres considérations.

3.    Comme le montre la figure 11, sur l’écran Specify Command Defaults, vous devez entrer votre Device (comme TAP01), dire au système s’il doit vérifier les fichiers actifs sur le média avant tout remplacement, et si les messages doivent apparaître sur l’écran ou s’il doit juste les écrire dans la file d’attente et vous signaler leur existence.

4.    Comme le montre la figure 12, que vous envisagiez de couvrir toutes les étapes ou non, afin de créer le média Central Site Distribution, le système doit être dans un état restreint. Par conséquent, vous devez appuyer sur Entrée sur l’écran End Subsystems (ENDSBS). Cette étape ne peut pas être sautée.

5.    Comme le montrent les figures et 14, après la fin du système dans un état restreint, vous pourrez sélectionner votre profil d’installation. La touche F4 vous donnera leur liste. Placez un 1 à côté du profil d’installation désiré et appuyez sur Entrée pour revenir à l’écran Specify Installation Profile, puis appuyez à nouveau sur Entrée pour continuer vers la première commande save.

6.    Comme le montre la figure 15, le premier save d’une création de média DSLO complète est le SAVSYS. Le SAVSYS est constitué du code interne sous licence, du système d’exploitation de base, des profils utilisateur et des objets de configuration. La figure 15 montre les valeurs par défaut du SAVSYS lors de la création du média DSLO. Si vous utilisez une bandothèque de média et si vous n’avez pas d’abord émis un SETTAPCGY *MOUNTED, vous devez spécifier l’identification du volume sur le paramètre VOL.

7.    Comme le montre la figure 16, après le SAVSYS, la commande save suivante est un SAVLIB de bibliothèque QGPL. Bien que QGPL soit considéré comme un programme sous licence, tous ses composants se trouvent dans sa bibliothèque unique. Pour cette raison, un simple SAVLIB est effectué.

8.    Comme le montre la figure 17, QUSRSYS est semblable à QGPL. Il est considéré comme un programme sous licence, mais tout est contenu dans la bibliothèque QUSRSYS. Là encore, une commande SAVLIB vient sauvegarder ce type de programme sous licence.

9.    Comme le montre la figure 18, l’écran Save Licensed Programs est l’endroit où vous sélectionnez quels programmes sous licence seront inclus dans votre média Central Site Distribution. Pour les sélectionner, placez un 1 à côté de ceux à inclure. Les programmes sous licence qui n’apparaissent pas dans votre menu GO LICPGM option 11, ne figureront pas comme une option à sélectionner. Si certains de vos programmes sous licence ne sont pas sur cet écran, vous pourrez sauvegarder séparément ces programmes sous licence supplémentaires ultérieurement en utilisant la commande SAVLICPGM et en incluant une étape RSTLICPGM dans le programme QLPUSER.

10.    Comme le montre la figure 19, sur l’écran Save Options, vous sélectionnez votre  device, sequence number sur la bande, end of media option, si le média doit être enlevé (cleared) et si l’acceptation de licence est nécessaire sur le système cible. À moins que vous n’ayez sauté les autres commandes save, le numéro de séquence sera *END à écrire après le dernier élément sauvegardé. Si vous n’avez pas d’autres programmes sous licence à installer, l’option End of media peut être laissée sur *REWIND ou mise à *UNLOAD. Si vous envisagez d’inclure d’autres programmes sous licence à installer manuellement ou à l’aide du programme QLPUSER, mettez l’option End of media à *LEAVE. Le paramètre CLEAR détermine si et comment le média doit être enlevé (écriture de plusieurs 0). Cependant, si vous envisagez d’enlever (clear) le média, il est préférable de faire cela à sa première initialisation. Licensed acceptance required détermine si les contrats logiciels devront, ou pas, être acceptés sur le système cible. Si *YES, l’acceptation du contrat logiciel n’est pas sauvegardée et devra être affichée et acceptée sur le système cible. Si *NO, l’acceptation du contrat logiciel est sauvegardée et restaurée sur le système cible quand les programmes sous licence sont restaurés.

11.    Comme le montre la figure 20, dès que vous aurez appuyé sur Entrée sur l’écran Save Options, le système effectuera un SAVLICPGM des programmes sous licence. Ce sera très probablement la partie save la plus longue du processus de création de média DSLO. Pendant la sauvegarde des programmes sous licence, le système indiquera le programme sous licence et l’option sauvegardée à cet instant. Si c’est un grand programme sous licence, il indiquera même le nombre d’objets sauvegardés jusqu’ici parmi le nombre total d’objets pour ce programme sous licence.

12.    Comme le montre la figure 21, une fois les programmes sous licence sauvegardés, le système affichera l’écran Start Subsystem (STRSBS) où vous pourrez appuyer sur Entrée pour rétablir le système, ou appuyer sur F12 pour annuler cette commande afin de garder le système dans un état restreint.

13.    Comme le montre la figure 22, une fois votre média Central Site Distribution créé, vous serez ramené au menu Work with Licensed Programs et vous devriez voir le message suivant au bas de l’écran : Save or restore operation completed successfully. (Opération de sauvegarde ou de restauration bien effectuée).

Quand tout s’est bien terminé, il est conseillé de vérifier le joblog et aussi le média. Pour le joblog, vérifiez qu’il n’y a aucun message d’erreur et que toutes les parties ont été bien sauvegardées. Pour vérifier le média, montez le volume et affichez-le. Cela confirmera qu’il est lisible et vous pourrez aussi imprimer son contenu. Par exemple, si vous utilisez la bande, émettez un DSPTAP to OUTPUT(*PRINT). Si vous avez la chance de disposer d’un système de test, vous devez bien sûr tester votre média Central Site Distribution. DSLO est l’incarnation de deux clichés :  “la pratique rend parfait” et “le temps c’est de l’argent”.

Les secrets de distribution ayant été révélés, vous pouvez vous risquer dans l’installation alternative pour libérer toute sa puissance.

Téléchargez gratuitement cette ressource

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

HP Elite Slice G2 : optimisez la collaboration… et votre budget !

Téléchargez cette étude Forrester et découvrez comment booster la collaboration tout en dégageant un excellent R.O.I grâce au système de vidéoconférence HP Elite Slice G2 avec Microsoft Teams !

Tech - Par iTPro - Publié le 23 avril 2012