> Tech > Créer une publication

Créer une publication

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

A présent, il faut exécuter l'assistant Create Publication pour créer une publication pour la réplication. Pour cet exemple, répliquons la table Customers de Northwind sur le serveur TANYA. La figure 6 présente l'écran de l'assistant qui permet de sélectionner le type de réplication à  utiliser avec la publication. Sélectionnez Transactional

publication. La figure 7 présente l’écran suivant de l’assistant,
qui permet d’indiquer si on active l’option des abonnements avec mise à  jour immédiate.
Sélectionnez Yes pour garantir la cohérence des données sur les deux serveurs.
En activant l’option ‘Yes, allow immediate-updating subscriptions’, on indique
à  SQL Server qu’il doit répercuter les transactions validées sur les abonnés immédiatement
après les avoir appliquées sur l’éditeur. L’assistant demande ensuite si tous
les abonnés sont des SQL Server.

L’écran suivant de l’assistant énumère les tables qui peuvent prendre part à  une
réplication transactionnelle. Pour identifier de manière unique chaque enregistrement
modifié pour la réplication, SQL Server a besoin des clés principales de toutes
les tables participant à  une réplication transactionnelle. Ainsi, dans une solution
de réplication transactionnelle on ne peut pas répliquer les tables ne disposant
pas d’une clé principale. Un autre piège de la réplication SQL Server est que
l’on peut répliquer les valeurs des colonnes identités mais pas la propriété identité.

Aussi, s’il faut configurer une réplication bidirectionnelle (ou une mise à  jour
immédiate des abonnements) on ne peut pas utiliser de tables possédant des colonnes
identité.

Lorsque l’on sélectionne la table Customers, l’assistant fait apparaître le message
Enterprise Manager de la figure 8, qui indique que SQL Server ajoute une colonne
d’horodatage à  la table. Contrairement à  une idée très répandue, la colonne timestamp
n’est pas un champ date-et-heure ; c’est un champ qui suit la séquence des modifications.
Ainsi, si une table ne possède pas déjà  une colonne d’horodatage (cas de la table
Customers) SQL Server ajoute cette colonne pour identifier l’ordre des modifications
portant sur la même table mais sur des serveurs différents.

Le reste des étapes de l’assistant configure la publication de Northwind sur TANYA
et permet de définir des filtres de données spécifiant les données à  répliquer.
Pour simplifier, répliquons toutes les données de la table Customers.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Endpoint Security : Etude IDC Enjeux & Perspectives

Quel est l'état de l'art des solutions de Endpoint Security et les perspectives associées à leur utilisation ? Comment garantir la sécurité des environnements sensibles en bloquant au plus tôt les cyber attaques sophistiquées, avant qu’elles n'impactent durablement vos environnements de travail ?

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010