> Sécurité > Cybermenaces : le manque de cyber assurance en 2020 !

Cybermenaces : le manque de cyber assurance en 2020 !

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 05 novembre 2019
email

La majorité des organisations s’attendent à une montée des cyber menaces en 2020 alors que 50% ne sont toujours pas couvertes par une cyber assurance !

Cybermenaces  : le manque de cyber assurance en 2020 !

Le risque de cyber attaques va augmenter l’année prochaine (56% Monde, 52% Royaume Uni, 45% Allemagne et 50% France).

 

Toujours pas de cyber assurance …

50% ne sont pas couverts par une cyber assurance. Parmi ceux les plus dépourvus de cyber assurance, l’Allemagne arrive en N°2 (60%), puis 32% au Royaume Uni et 43% en France.

 

Les amendes pour non-conformité

Les amendes pour non-conformité à des réglementations (comme le RGPD) figurent en avant dernière position dans une liste de neuf inquiétudes potentielles. Ces amendes sont perçues comme une inquiétude (24% Monde, 39% au Royaume Uni, 22% en Allemagne, 19% en France).

La perte de données sensibles figure tout en haut de la liste des inquiétudes.

Téléchargez gratuitement cette ressource

5 clés de supervision Microsoft Azure

5 clés de supervision Microsoft Azure

Au fur et à mesure que le développement logiciel évolue vers une approche cloud native utilisant des microservices, des conteneurs et une infrastructure cloud définie par logiciel (SDI), le choix d’une bonne plate-forme de surveillance est indispensable pour tirer tous les bénéfices d’une plate-forme Cloud Optimisée. Découvrez les 5 clés essentielles dans ce guide.

Absence de formation et de plan de réponse

Aucun programme de formation à la cybersécurité n’est en place dans l’entreprise (21% Allemagne, 11% Monde, 1% France, 10% Royaume Uni). A retenir : 1 organisation sur 10  n’a aucun plan de réponse à une cyber attaque ou une intrusion (11% Royaume Uni,  19% Canada, 15% Japon, 5% Allemagne, 2% France, 8% Monde).

 

Intelligence Artificielle & Blockchain

Qu’en est-il des projets Blockchain ? 86% ont mis en place des projets blockchain. Mais, certains ne sont pas intéressés par la blockchain (21% Allemagne, 10% France, 14% Royaume Uni).

Dans ces trois pays, 40% ont démarré toutefois un projet pour mieux comprendre l’intelligence artificielle et sa sécurité.

 

 

Source FireEye Cyber Trendscape Report – juillet-août 2019 – 800 personnes en Amérique du Nord, en Europe et en Asie

Sécurité - Par Sabine Terrey - Publié le 05 novembre 2019