> Tech > Déboguer les applications avec IntelliTrace

Déboguer les applications avec IntelliTrace

Tech - Par Ian Huff - Publié le 18 janvier 2012
email

La nouvelle fonctionnalité IntelliTrace de Visual Studio 2010 promet d’éliminer le fléau pernicieux des bugs « non reproductibles » en donnant aux développeurs une vue détaillée de l’exécution du programme dès lors qu’un bug a été répertorié. Voici comment bien démarrer avec IntelliTrace.

Ce dossier est issu de notre publication IT Pro Magazine (01/11). Pour consulter les schémas et illustrations associés, rendez-vous dans le club abonnés.

Intellitrace est une nouvelle fonctionnalité de Visual Studio 2010 visant à éliminer les bugs « non reproductibles ». Vous savez, ceux que les testeurs localisent et transmettent aux développeurs, lesquels sont ensuite incapables de reproduire les problèmes sur leurs machines. Ces bugs font l’aller-retour entre les développeurs et les testeurs, gaspillant le temps de tout le monde, parfois sans être jamais vraiment résolus. Avec IntelliTrace, les développeurs peuvent accéder à une vue détaillée de l’exécution au cours de laquelle le bug est répertorié. En fournissant ces informations, les développeurs peuvent consacrer leur temps à résoudre des bugs au lieu de le passer à les chercher. Le présent article propose quelques exemples afin de bien débuter avec IntelliTrace.

Les premiers pas

IntelliTrace est une nouvelle technologie développée autour de la capture de l’état du débogueur pendant l’exécution du programme. Par défaut, IntelliTrace est configuré pour collecter des informations à des points d’intérêt prédéfinis spécifiques dans le Microsoft .NET Framework. Ces événements IntelliTrace fournissent des informations autour de points d’achoppement de développement courants.

Pour les applications Windows Forms, les événements incluent des éléments tels que des sélections d’options de menu ou des clics de bouton. Dans le cas d’ADO.NET, des appels de méthode comme Execute Reader ou Execute Scalar ont des événements IntelliTrace qui leur sont affectés. Via la page d’options IntelliTrace Events, vous pouvez ajouter ou retirer une multitude d’autres événements en rapport avec des domaines tels que le threading, les traces, le Registre et l’accès aux fichiers. Pour chacun de ces événements, un jeu de paramètres est coché en vue de la collecte.

Dans IntelliTrace, chaque fois que votre programme atteint une de ces méthodes, le débogueur s’arrête, collecte les paramètres spécifiés pour l’événement en question (ainsi qu’un petit sous-ensemble d’informations de débogage, comme la pile des appels et les threads actives) et les enregistre dans un fichier IntelliTrace en arrière-plan. Par ailleurs, IntelliTrace collecte des données lorsque des exceptions sont déclenchées à des points d’arrêt du débogueur. Au niveau des exceptions, le type et le message d’exception seront consignés, tandis qu’aux points d’arrêt du débogueur toute variable évaluée dans celui-ci sera collectée. Entre ces points de collecte, IntelliTrace est configuré pour capturer des informations très utiles en sollicitant très peu le développeur. Par défaut, ce mode d’IntelliTrace est activé pour toute application gérée s’exécutant dans Visual Studio.
 

Téléchargez gratuitement cette ressource

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

SMART DSI : La Nouvelle Revue du Décideur IT !

Actualités, Chroniques et Dossiers exclusifs pour les Décideurs et Professionnels IT. Vos ressources essentiels pour comprendre les enjeux, évaluer les perspectives et conduire la transformation numérique de l'entreprise. Découvrez en exclusivité une édition complète de la nouvelle revue SMART DSI.

Tech - Par Ian Huff - Publié le 18 janvier 2012