> Tech > Définir et manipuler des variables.

Définir et manipuler des variables.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Java accepte des types de données primitives comme des entiers (int pour integer) que l'on peut utiliser comme modèles (templates) pour définir des variables. Plus intéressant encore, on peut utiliser des classes Java - à  la fois celles que le JDK (Java Development Kit) fournit et celles que l'on écrit

Définir et manipuler des variables.

soi-même – comme modèles de définitions de données. Quand on utilise une classe pour définir une variable, on crée un objet. Les méthodes définies pour la classe limitent les opérations autorisées pour la variable, tout comme les types de données en RPG limitent les opérations possibles. Ainsi, il est incorrect de soustraire deux variables caractères en RPG, tout comme il est incorrect de soustraire deux objets String en Java. Après avoir défini une variable, on peut la manipuler librement. On peut attribuer une valeur à  une variable, la copier dans une autre variable (ou un type approprié), la comparer à  une autre variable, ou l’utiliser comme entrée dans une méthode. Si la variable contient des données numériques, on peut egalement l’utiliser dans des calculs arithmétiques. Opérations arithmétiques et comparaisons logiques. Java peut effectuer de multiples fonctions arithmétiques et comparaisons logiques. Comme avec les définitions de variables, les fonctions de base, comme l’addition et la soustraction, font partie du langage. Mais, beaucoup d’autres fonctions (racine carrée, maximum, minimum, moyenne, cosinus, par exemple) sont fournies dans des classes JDK. Pour des comparaisons logiques, le langage contient les comparaisons essentielles pour des types de données primitives, mais les développeurs Java peuvent étendre ces fonctions pour couvrir des types de données complexes. Java, par exemple, accepte l’opérateur == pour comparer les valeurs de deux variables d’après les types de données primitives. Mais si l’on veut comparer deux comptes bancaires, on peut décider ce qui constitue l’égalité et appliquer une méthode equals. Qu’est-ce qui rend deux comptes bancaires égaux : le même numéro de sécurité sociale, le même nom ou numéro de client, ou la même combinaison de valeurs égales ?

Téléchargez gratuitement cette ressource

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Le Guide d’Orchestration du Parcours client

Au-delà de la clarification des nouveaux concepts de gestion du parcours client, ce guide vous permettra de définir, créer et mettre œuvre une orchestration complète articulée autour des trois volets essentiels au succès de l’expérience client et de l’entreprise.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010