> Tech > Définition d’une stratégie de gestion de boîtes aux lettres

Définition d’une stratégie de gestion de boîtes aux lettres

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Après avoir créé la requête LDAP, vous pouvez définir la stratégie à mettre en oeuvre. Une stratégie de gestion de boîtes aux lettres est subdivisée en quatre parties principales, comme le montre la figure 5 :

• L’action effectuée par le Gestionnaire de boîtes

Définition d’une stratégie de gestion de boîtes aux lettres

aux lettres lorsqu’il traite une boîte aux lettres.
Premièrement, vous pouvez générer un rapport et l’envoyer au propriétaire de la boîte aux lettres, puis n’effectuer aucune autre action visant à supprimer les éléments présents dans la boîte aux lettres. Deuxièmement, vous pouvez déplacer les éléments satisfaisant aux critères de purge vers le dossier Eléments supprimés (Deleted Items). Dans ce cas, les éléments seront conservés ou seront supprimés la prochaine fois que l’utilisateur quitte la boîte aux lettres (l’action précise dépend d’un paramètre du client). Troisièmement, vous pouvez déplacer les éléments satisfaisant aux critères de purge vers un ensemble de dossiers sous le dossier racine de nettoyage du système (System Cleanup). (Les utilisateurs peuvent réexaminer ultérieurement ces éléments et déplacer ceux qu’ils sélectionnent vers d’autres dossiers.) Enfin, quatrièmement, vous pouvez supprimer immédiatement les éléments répondant aux critères de purge. (Les éléments supprimés demeurent dans le cache Eléments supprimés afin que les utilisateurs puissent les récupérer.)

• Les critères de purge employés par le Gestionnaire de boîtes aux lettres pour contrôler les éléments dans chaque dossier.
Vous pouvez définir des critères de purge pour l’ensemble de dossiers par défaut visible dans la boîte aux lettres de chaque utilisateur (par ex., Boîte de réception, Tâches, Calendrier) et ajouter des dossiers supplémentaires. Le Gestionnaire de boîtes aux lettres se sert d’un paramètre de type « à tout faire » pour tous les autres dossiers et ne traite pas les sousdossiers, à moins de sélectionner l’option Tous les autres dossiers de messagerie (All Other Mail Folders).

• Le message de notification que le Gestionnaire de boîtes aux lettres envoie à chaque propriétaire de boîte aux lettres après la fin du traitement de celle-ci.

• Le paramètre utilisé par le Gestionnaire de boîtes aux lettres pour exclure certains messages du traitement.
En général, vous devez sélectionner l’option Exclure les classes de message spécifiques (Exclude specific message classes) uniquement lorsque vous employez des formes de messages pour les applications telles que les notes de frais ou de calcul des temps. (Consultez le tableau 1 pour une liste des classes de message valides ; utilisez le nom de type IPM au lieu du nom de type Outlook pour exclure des classes du traitement du Gestionnaire de boîtes aux lettres.)

Le tableau 2 répertorie les attributs de stratégie du Gestionnaire de boîtes aux lettres, lesquels sont actualisés par Exchange dans AD après la création ou la mise à jour d’une stratégie. Dès qu’une stratégie est en place, le service de mise à jour de destinataire la marque sur les boîtes aux lettres des utilisateurs identifiées par le filtre LDAP. Attention : Exchange ne peut appliquer qu’une stratégie de Gestionnaire de boîtes aux lettres par boîte aux lettres. Dans ce cas, le service de mise à jour de destinataire peut appliquer la mauvaise si vous créez plusieurs stratégies au moyen de filtres LDAP capables de trouver les mêmes boîtes aux lettres. Lorsque vous procédez ainsi pour créer des boîtes aux lettres, le service de mise à jour de destinataire applique la stratégie ayant la priorité la plus élevée, ce qui ne correspond pas forcément à votre souhait. (Exchange 2003 SP1 comporte un bogue qui pousse le service de mise à jour de destinataire à appliquer deux stratégies sur la même boîte aux lettres. Ce bogue est décrit dans un article Microsoft et un correctif est disponible.) Pour déterminer si le service de mise à jour de destinataire a mis à jour une boîte aux lettres avec une nouvelle stratégie, vous pouvez employer ADSI Edit pour examiner l’attribut msExchPoliciesIncluded du compte AD propriétaire de la boîte aux lettres en question. Cet attribut possède des pointeurs vers toutes les stratégies de destinataire applicables au compte. Si une stratégie de Gestionnaire de boîte aux lettres est présente, ADSI Edit la listera avec l’identifiant globalement unique (GUID) de l’objet de stratégie, suivi du GUID commun identifiant toutes les stratégies de Gestionnaire de boîte aux lettres. Myaccount répertorie trois stratégies, comme l’illustre la figure 6. Il est possible d’identifier l’entrée supérieure en tant que stratégie de Gestionnaire de boîte aux lettres car son GUID commence par {3B6813EC. Les deux autres entrées sont des stratégies d’adresses proxy. Leurs GUID commencent par {26491CFC. Le service de mise à jour de destinataire a marqué mon compte avec deux stratégies, une qui a sélectionné explicitement mon compte via une recherche LDAP et une deuxième, qui est une stratégie « à tout faire » par défaut, disponible dans chaque organisation.

Maintenant que vous savez comment les stratégies de destinataire contrôlent le Gestionnaire de boîtes aux lettres, vous pouvez aller plus loin et voir le déroulement des opérations accomplies lorsque l’utilitaire commence à traiter le contenu de la boîte aux lettres. Pour cela, reportez-vous à la deuxième partie de cet article.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Cybersécurité sous contrôle à 360°

Avec Cloud in One, les entreprises ne gagnent pas uniquement en agilité, en modernisation et en flexibilité. Elles gagnent également en sécurité et en résilience pour lutter efficacement contre l’accroissement en nombre et en intensité des cyberattaques. Découvrez l'axe Cybersécurité de la solution Cloud In One.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010