> Sécurité > Dell : la tendance 2015 …

Dell : la tendance 2015 …

Sécurité - Par Tristan Karache - Publié le 20 octobre 2015
email

L’entreprise américaine a posé son QG pour une journée dans le cadre idyllique de l’Hôtel de ville de Paris pour présenter son savoir-faire.

Dell : la tendance 2015 …

 

Lors d’un parcours thématique, les visiteurs profitent de la vision de Dell sur différents axes IT, la sécurité, la mobilité, la donnée et le Cloud. L’occasion de profiter de statistiques s’appuyant sur les résultats d’un sondage réalisé par Vanson Bourne et IDC pour observer les tendances.

Sécurité

Le choix de mettre en premier la partie concernant cet aspect sécurité n’était pas anodin puisque c’est le socle de confiance commun aux trois autres steps du parcours. En effet, dans un contexte de digitalisation, il est évident qu’avec une actualité florissante en attaques, vols et extorsions en tous genres, les sociétés veulent se prémunir des différentes menaces. Que ce soit pour respecter la conformité avec les normes PCI ou ISO 27001, éviter une chute de production ou un arrêt d’activité, ou encore protéger ses données en contexte de mobilité, l’entreprise doit se doter de solutions.

Cependant, pareil constat ne parait pas évident puisque Dell avance qu’un quart seulement des entreprises possèdent une stratégie globale. La sécurité périmétrique n’est pas suffisante et si elle arrive 2ème au top des préoccupations des DSI, elle n’est que 7ème en termes de priorisation de budget. Principalement parce que son ROI est difficile à calculer… Et pourtant ce manque de sécurité est un frein à la production parce qu’il devient un frein à l’adoption de nouvelles technologies comme le cloud, la mobilité ou bien le recours au Big Data.

Mobilité

Dans les principaux bénéfices à l’adoption d’une stratégie mobile, les DSI observent une augmentation de l’efficacité et de la productivité, une façon de travailler facilitée par l’usage des applications et des informations qui en découlent, une croissance des process business et une meilleure collaboration entre employés. 70% des professionnels de l’IT utilisant une tablette pensent qu’elle améliore leur productivité au quotidien.

Pourtant si cette notion de mobilité semble être un incroyable levier de croissance, plusieurs freins se mettent en travers des projets. Le premier est la sécurité. Il parait évident que mobilité rime avec données en dehors de l’architecture traditionnelle et entraine des complications. Le second et peut-être le plus important pour les entreprises est la limite des budgets. Car si l’acquisition des devices en eux-mêmes ne paraît pas poser de problème, ce sont toutes les couches autour comme le réseau avec une bande-passante, la gestion de la plateforme, et le licensing qui présentent des difficultés. La mobilité devient un véritable enjeu, les employés sont de plus en plus au fait des dernières technologies et consomment par exemple des applications sans forcément passer par les règles édictées par l’entreprise. Il est donc impératif de se poser les bonnes questions pour pouvoir déployer la solution adéquate à l’utilisateur en fonction de ses besoins réels.

Les données

Selon des statistiques Google, 90% des données ont été créées il y a moins de deux ans. Dell a rappelé ici des exemples d’organisations, Facebook qui chaque jour apporte 500To de données nouvelles. Et peu importe la taille selon la société de Michael Dell, l’exploitation sera simplement différente mais le principe restera le même. Le challenge concerne l’accès de ces données et le temps qu’il faut pour pouvoir les compulser. La solution réside certainement dans l’auto-tiering avec du stockage flash ou hybride flash pour faire remonter dans la partie active les données chaudes et stocker les plus froides dans la partie basse. Sur ce point d’ailleurs, Dell se prépare déjà à intégrer l’année prochaine les disques SSD de 16To…

Les bénéfices ne sont plus à vendre et toutes entreprises qui souhaitent monétiser les données a bien saisi l’opportunité. Le traitement de données semble être à la portée des bourses de n’importe qui avec les prix au Go des disques flash s’alignant de plus en plus sur ceux des disques traditionnels. A signaler que le TCO est le second critère de choix entre le prix et les capacités d’un prix de stockage pour les DSI.

Cloud

En France, plus de 55% des données seraient hébergées dans le cloud et même si 60% des DSI/RI estiment que leur budget est en baisse, 73% d’entre eux avouent utiliser ce moyen pour héberger des applications et des données. Parmi les bénéficies, on retrouve évidemment une meilleure allocation des ressources informatiques, l’aspect économique en passant d’un mode CAPEX à un mode OPEX et une accélération processus de mise à disposition. A contrario, le cloud pose des problèmes au niveau de la sécurité des données, du budget qui peut facilement exploser et d’un manque d’expérience de la part des équipes IT encore peu habituées à ces nouveaux procédés.

Pourtant les entreprises doivent faire face à des phénomènes qui pourraient mettre en péril leurs systèmes d’information. Les métiers n’ont plus la patience d’attendre l’IT et passent bien souvent par des services tels que DropBox pour faire transiter les informations parfois sensibles. Cette forme appelée « Bring Your Own Cloud » par Dell couplée au Shadow IT représente un danger alors que seulement 46% des organisations mettent en place un programme de sécurisation du cloud. En conséquence, une mauvaise préparation de cet incontournable levier de croissance peut amener des coûts cachés, des failles de sécurité, une perte de conformité ou encore un manque de réseau.

Pour finir, 49% des DSI/RI attendent des conseils sur le choix des applications à passer en mode SaaS. Ce chiffre révèle tout simplement que les équipes IT dans les entreprises bien souvent mutli-tâches ont besoin d’un accompagnement pour les aider dans leur cheminement cloud surtout lorsque l’on sait qu’il se décline au public, au privé, sous forme hybride avec des notions de PaaS, de IaaS ou encore de SaaS.

Téléchargez gratuitement cette ressource

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

L’optimisation réseau en 6 atouts clés

Quelles sont les 6 atouts clés d'un réseau 100% cloud, évolutif et sécurisé ? Faites évoluer vos solutions IT d'entreprise, bénéficiez d’une infographie exclusive pour activer ces nouvelles solutions technologiques.

Sécurité - Par Tristan Karache - Publié le 20 octobre 2015