> Tech > Démarrer avec DRDA (3)

Démarrer avec DRDA (3)

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Dans notre exemple, nous avons entré une adresse IP et remplacé le type par défaut de *SNA par *IP. Vous pouvez, en option, entrer un texte descriptif de la base de données ou un commentaire. Après avoir appuyé sur Entrée, vous verrez une requête de numéro de port ou de

Démarrer avec DRDA (3)

programme de service.
Dans la plupart des cas, vous pouvez
utiliser la valeur spéciale de port par
défaut de *DRDA, qui s’associe au port
DRDA bien connu 446. Bien que les
choses soient plus faciles si vous travaillez
avec un autre serveur iSeries
pour votre premier contact avec
DRDA, si la base de données à  laquelle
vous choisissez de vous connecter est
DB2 UDB for Windows ou l’un des
autres produits de la famille DB2 UDB,
le port aura probablement un autre numéro,
comme 50000. Bien qu’il soit
plus simple d’utiliser 446, l’une des raisons
pour utiliser des ports autres que
446 est que d’autres membres de la famille
DB2 UDB permettent aux utilisateurs
d’exécuter des instances de bases
de données multiples sur un système
donné, et qu’une instance secondaire
demandera un numéro de port différent.
Appuyez à  nouveau sur Entrée
pour terminer l’ajout de la nouvelle entrée
du répertoire RDB.

Pour voir ou modifier le niveau de
sécurité de connexion que le serveur
appliquera, entrez la commande
CHGDDMTCPA (Change DDM TCP/IP
Attributes) suivie de F4. L’un des attributs du serveur TCP/IP DDM/DRDA est Password required. La
valeur par défaut est *YES, mais si vous
ne voulez pas vous embarrasser d’un
mot de passe et si vous avez l’autorité,
vous pouvez changer la valeur en *NO.
(Avec, peut-être la bénédiction de
votre administrateur.) Si la valeur de
cet attribut est *ENCRYPTED, sachez
que les systèmes client et serveur doivent
tous deux posséder le support
cryptographique.

Il y a plusieurs manières de voir si
le serveur TCP/IP DDM/DRDA est en
activité. Premier moyen : la commande
WRKJOB QRWTLSTN (Work with Job).
Si vous voyez un job QRWTLSTN en
état actif, le serveur devrait être
prêt. Ou bien, vous pouvez utiliser
WRKTCPSTS *CNN (Work with TCP/IP
Network Status) qui montrera une entrée
avec un port local de « drda » en
état Listen si le serveur est en activité.
Enfin, WRKUSRJOB QUSER *ACTIVE
(Work with User Jobs) vous permet de
voir le job listener QRW TLSTN ainsi
que les jobs prestart server QRWTSRVR
qu’il dispatche. Avec cette commande,
vous pouvez consulter les piles d’appel
des jobs du serveur et les job logs s’il
vous faut plus d’informations.

Vous pouvez démarrer le serveur
avec la commande STRTCP SVR *DDM
(Start TCP/IP Server).

Téléchargez cette ressource

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Microsoft 365 : HP Subscription Management Services en détail

Collaboration à distance, environnements de travail et productivité optimisés, gestion évolutive des licences, accélérez la transformation de votre business pour le faire entrer dans l’ère de la collaboration hybride. Découvrez comment le service de gestion des abonnements HP peut vous aider à optimiser vos investissements et votre stratégie de gestion de vos abonnements Microsoft 365.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010

A lire aussi sur le site

Revue Smart DSI

La Revue du Décideur IT