> Tech > Dépannage

Dépannage

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Les mises en oeuvre Windows Mobile d’EAS fournissent des codes d’erreur en cas de problèmes. (Malheureusement, le PalmOne Treo 650 signale uniquement quelques erreurs génériques et n’a pas de journalisation de périphérique, ce qui complique nettement son dépannage). Il faudrait un article complet pour traiter du dépannage d’EAS, mais vous

trouverez d’excellentes informations sur le sujet dans l’article « TechNet Support WebCast : Troubleshooting Microsoft Exchange Server 2003 ActiveSync issues » (http://support.microsoft.com/?kbid=836024). Je vais toutefois fournir ici quelques explications pour vous aider à démarrer.

L’aspect le plus important pour le dépannage consiste à comprendre les codes d’erreur affichés. Microsoft n’a pas publié de liste exhaustive de tous les codes potentiels, mais la transcription Webcast du dépannage EAS fournit quelques informations précieuses. En voici quelques-unes sur plusieurs erreurs courantes :

• Les erreurs MIS_XX ou SYNC_XX indiquent un problème lié au serveur EAS. Par exemple, SYNC_5 se produit généralement lorsque l’authentification intégrée est désactivée sur le répertoire virtuel EAS.
• Les erreurs HTTP_XXX signalent des problèmes de communication entre le périphérique et le serveur. Elles peuvent être très génériques : par exemple, HTTP_401 indique un problème d’authentification, mais le message d’erreur ne fournit aucune indication sur sa nature. Si ces erreurs s’affichent, vérifiez les journaux IIS et le journal des événements Application du serveur EAS. La première fois que j’ai essayé de configurer EAS, j’ai eu cette erreur et, grâce au journal des événements, j’ai déterminé rapidement que des paramètres d’authentification erronés sur mon serveur frontal en étaient la cause. HTTP_403 signifie que le compte cible n’a pas le droit d’utiliser EAS.
• Les erreurs Internet_XX signalent des problèmes de communication avec le périphérique et Internet. Par exemple INTERNET_7 indique que le périphérique ne peut pas résoudre le nom DNS entré pour le serveur. INTERNET_45 et INTERNET_55 signalent généralement que la synchronisation a échoué car le certificat du serveur n’a pas pu être validé.
• Les erreurs ConnMgr_XX apparaissent en cas d’erreur au niveau du logiciel Connection Manager (à savoir le côté client d’EAS). Ces erreurs sont plutôt rares.
• Les erreurs Dev_XX sont signalées par le périphérique. Par exemple, l’erreur DEV_1 courante indique que la mémoire disponible sur le périphérique est insuffisante pour effectuer la synchronisation et DEV_3 signale un dépassement de délai au cours de la synchronisation.
• Les codes d’erreur commençant par 0x sont des codes Windows HResult. Ils apparaîtront uniquement en cas d’erreurs inattendues (et donc non interceptées).

Le premier moyen de tester si EAS fonctionne consiste à vérifier si le répertoire \Microsoft-Server-ActiveSync est accessible sur votre serveur Exchange. Lorsque vous essayez d’y accéder au moyen d’une requête HTTP GET, vous devez systématiquement obtenir un message 501 Not implemented, indépendamment du périphérique employé ou de la présence de SSL. Pour tester le fonctionnement tout court d’EAS, essayez d’utiliser un ordinateur à l’intérieur du périmètre du pare-feu pour charger cette URL. Si cela fonctionne, essayez de charger l’URL sur le navigateur Web de votre périphérique. Si vous ne pouvez la résoudre avec SSL, essayez de désactiver cette fonctionnalité. Si le chargement demeure impossible, vous avez probablement un problème de résolution de noms.

Ensuite, consultez le journal des événements du serveur EAS. En cas de problème d’authentification, l’indice le plus évident sera des messages d’échec d’authentification dans le journal. Si le problème est tout autre, consultez les journaux IIS afin de vérifier que les requêtes du périphérique aboutissent au serveur EAS. Si vous avez ISA Server ou un autre parefeu, il filtre peut-être certaines ou toutes les requêtes. En particulier, ayez à l’esprit que vous pouvez configurer l’outil URLScan de Microsoft (notamment pour filtrer les URL et les requêtes WebDAV, comme l’explique l’article Microsoft « UrlScan Security Tool », disponible à l’adresse http://www.microsoft.com/technet/security/tools/urlscan.mspx) pour bloquer les verbes IF et PUT employés par EAS et que ISA Server peut bloquer le verbe OPTIONS nécessaire.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Les 7 étapes d’un projet de dématérialisation RH

Dans ce livre blanc, nous vous donnons les clés pour concevoir votre projet de dématérialisation RH. Vous découvrirez chacune des étapes qui vous permettront d’apporter de nouveaux services aux collaborateurs, de vous adapter aux nouvelles pratiques et de renforcer la marque employeur.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010