> Tech > Dépendance au réseau

Dépendance au réseau

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Qui dit service sur Internet dit dépendance au réseau. Il est vrai que les entreprises fournissant des SAAS deviennent indispensables à partir du moment où on loue leurs services. Une stratégie risquée lorsque l’on confie des données mais aussi des applications clientes comme c’est le cas pour Windows Azure. Selon

Dépendance au réseau

Guillaume Plouin, le risque de dépendance est bel et bien avéré mais il ne change pas vraiment la donne «  beaucoup d’entreprises sont dépendantes du réseau. Sans internet, Elles n’auraient quasiment plus d’activité. Le Cloud ne fait qu’accentuer les choses. » Des parades existent cependant pour contrer cette dépendance comme la mise à disposition par certains acteurs du marché, d’API (interface de programmation applicative) qui permettent aux clients de développer des scripts d’extraction de données.

Cette dépendance au Cloud Computing pose aussi des questions d’ordre économique. Si les services proposés sont très avantageux, on ne peut pas prévoir comment les prix vont évoluer. « Il y a une guerre des prix qui n’est pas encore terminée » indique Cédric Bravo. Cette surenchère associée à une baisse du prix du matériel profite aux clients. Pour le moment, les seules choses qui n’évoluent pas sont les coûts de maintenance et d’exploitation. »

Entre le choix de l’opérateur et celui des données à exporter, les précautions à prendre avant de s’engager dans le Cloud Computing sont nombreuses. Evitez donc de vous lancer à la légère.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010