> Tech > Des solutions pour SQL Server dans le Cloud

Des solutions pour SQL Server dans le Cloud

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

MVP Microsoft SQL Server, Brent Ozar délivre quelques secrets pour exploiter SQL Server dans le Cloud.

Développer, élargir SQL Server dans le Cloud tout en l’enrichissant, Brent Ozar a la solution. Ou plutôt deux solutions, qu’il publie dans un billet sur son

blog.

« Si vous avez besoin de toute la puissance et de toutes les fonctionnalités de Microsoft SQL Server, vous pouvez les obtenir dans le Cloud, notamment en usant d’Amazone EC2 et de Microsoft SQL Server Terremarkoffer (incluant 2008) dans les machines virtuelles », explique Brent Ozar.

L’avantage des bases de données installées dans le Cloud restent la compatibilité à 100% avec SQL server. Le choix d’Amazon EC2 ou de SQL Server Terremark assure cette compatibilité selon Brent Ozar.

Même si l’administration diffère quelque peu avec le Cloud, les machines virtuelles peuvent passer en mode autonome à n’importe quel moment. L’administration de la base de données peut être planifiée en ce sens. L’offre Amazon S3 propose un système de stockage très avantageux sur l’archivage de fichiers, il laissera de même les machines virtuelles en disponibilité, et ce quel que soit l’état du réseau.

Brent Ozar dévoile aussi quelques facilités pour déployer au maximum son infrastructure avec SQL Azure. En analysant ses faiblesses et ses forces, le challenge de développer un Cloud ultra performant est non seulement possible, mais conseillé.

Plus d’infos sur le blog de Brent Ozar.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Guide de Services Cloud Managés

Guide de Services Cloud Managés

Accélérer votre transformation digitale, protéger et sécuriser vos environnements Cloud avec les offres de support, d'accompagnement et de services managés. Découvrez le TOP 3 des Services Managés pour accompagner la transformation de vos environnements Cloud, gagner en agilité et en sécurité dans un monde d'incertitudes.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010