> Tech > Deux manières d’initier un transfert AS/400

Deux manières d’initier un transfert AS/400

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Deux manières d'initier un transfert AS/400

Pour automatiser un transfert d'AS/400 vers Excel, il faut écrire un petit programme CL chargé de démarrer le transfert depuis l'AS/400. On peut utiliser la commande RUNRMTCMD (Run Remote Command) ou les deux commandes STRPCO (Start PC Organizer) et STRPCCMD (Start PC Command),

Deux manières d’initier un transfert AS/400

plus anciennes. Jetons un coup d’oeil
aux deux méthodes.

RUNRMTCMD

Pour utiliser la méthode RUNRMTCMD, il faut d’abord s’assurer que chaque
PC accepte des commandes à  distance. Puis on exécute une instruction semblable
à  la suivante (en mettant ses propres noms de programmes et autres valeurs) :

RUNRMTCMD

CMD(‘C:\Progra~1\Micros~1\Office

excel.exe \\isscmktg\qdls\ca\download

prods.xlt \\isscmktg\qdls\ca\download

custs.xlt’)

RMTLOCNAME(id du PC)

La valeur id du PC est déterminée par l’adresse IP du PC ou
par le serveur DNS (Domain Name System) au moment de l’exécution de la commande
et elle dépend de la configuration du réseau.

STRPCO/STRPCCMD

Pour utiliser la méthode STRPCO/STRPCCMD, exécuter un programme CL similaire
au suivant (toujours en substituant vos propres valeurs) :

STRPCO PCTA(*NO)

STRPCCMD

PCCMD(‘C:\Progra~1\Micros~1\Office\

excel.exe \\isscmktg\qdls\ca\download

prods.xlt \\isscmktg\qdls\ca\download

custs.xlt’)

STRPCO démarre la fonction PC Organizer de Client Access et gère les communications
entre PC et AS/400.

Une configuration facile

Le code pour mettre en oeuvre les méthodes ci-dessus exécute une commande
PC et lance Excel avec deux modèles comme optionsde démarrage : un pour les produits et un pour les clients. On crée les
deux modèles dans Excel comme modèles de téléchargement et il faut utiliser des
noms DOS courts (pas plus de huit caractères) de préférence à  des noms longs pour
les commandes PC.

Quelle que soit la méthode utilisée (RUNRMTCMD ou STRPCO/STRPCCMD) pour
initier la fonction depuis un AS/400, il est facile de maintenir la configuration
à  l’aide des menus fournis.
Toutefois, la méthode STRPCO/STRPCCMD permet de maintenir la configuration à  partir
d’un PC central.

On peut souhaiter associer les téléchargements créés aux requêtes appropriées
sur l’AS/400, sous la forme d’une touche de commande ou d’une option. Un fichier
d’utilisateur/fonction et un programme courant permettent de limiter l’accès des
utilisateurs à  certaines possibilités de transfert. Ce fichier contient également
les commandes PC nécessaires pour exécuter Excel, y compris les modèles requis,
et les commandes PC prenant en compte les éventuelles subtiles différences existant
sur le PC d’un utilisateur (principalement un chemin d’accès différent pour Excel.exe).

Avec les deux méthodes on ne devrait pas autoriser un utilisateur à  sauvegarder
le modèle dans un dossier partagé. Les utilisateurs doivent plutôt le sauvegarder
sur leurs disques durs sous forme de feuille de calcul Excel. Cette technique
élimine les données du modèle afin qu’elles ne s’exécutent pas à  la prochaine
réouverture de la feuille de calcul sauvegardée. BS

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010