> Tech > Différence entre un SLA et un OLA

Différence entre un SLA et un OLA

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Un accord SLA interne limité à un service informatique pour ses collaborateurs est souvent appelé "accord de niveau d'exploitation" (OLA, Operating Level Agreement). Pour des raisons de clarté, l’article se limite à l'emploi du terme SLA. Cependant, les recommandations qui suivent s'appliquent à la fois aux accords OLA et SLA.

Différence entre un SLA et un OLA

Qu’on parle de SLA ou d’OLA, un document de niveau de service doit systématiquement comprendre quatre parties, pour correspondre à la structure du service rendu à l’utilisateur. Ces quatre parties sont les suivantes :
• Fonctionnalités,
• Performances,
• Récupération,
• Support.

Maintenant que vous disposez des éléments clés pour définir votre niveau de service, nous allons pouvoir passer à l’exercice pratique de la conception de votre SLA. Toutefois, n’oubliez pas que dans la rédaction de celui-ci, vous devez rester à un niveau fonctionnel (de service) et limiter le recours aux terminologies techniques qui vous sont familières.

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010