> Tech > Divers petits réglages

Divers petits réglages

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

La V4R4 de l'OS/400 comporte aussi plusieurs améliorations mineures fort utiles. Certaines d'entre elles facilitent la tâche des utilisateurs en butte aux précédentes limitations de TCP/IP sur l'AS/400 ; d'autres ajoutent des fonctionnalités que les utilisateurs de l'AS/400 mettent un certain temps à  comprendre et à  employer.

           
Bon point.
Au rayon "Voilà 
ce qu’on attendait", on trouve la conformité avec les standards RFC (Request
for Comment) Internet, RFC-1191 Path MTU Discovery et RFC-1323 TCP
Extensions for High Performance
. Tous deux sont des standards liés aux
performances. RFC-1191 est une méthode servant à  déterminer la plus grande
taille de paquet pour une session TCP/IP donnée : une nette amélioration par
rapport à  la taille de paquet universelle précédente de l’OS/400. Avec MTU
Discovery, l’AS/400 peut empêcher la fragmentation des paquets pour toute la
route d’une session TCP/IP donnée. RFC-1323 met à  jour les algorithmes de
performance TCP/IP pour qu’ils fonctionnent bien avec les liaisons à  100 Mbps
et plus rapides, comme Fast Ethernet ou ATM à  155 Mbps. Ces deux améliorations
aident les serveurs SMTP, FTP et Telnet à  mieux s’intégrer dans des réseaux
importants.

           
Une autre réponse qui vient à  point nommé soulager les migraines des
utilisateurs, est constituée par une suite d’améliorations dont bénéficie
SMTP : prise en charge de plus de 16 sessions entrantes et sortantes simultanées,
meilleure livraison de courrier en backup en utilisant des enregistrements DNS
MX (mail exchange), une fonction de journalisation du courrier pour aider au débogage
des problèmes en la matière, un relais anti-courrier pour stopper les "spammers",
et une meilleure livraison du courrier sur des connexions commutées.

           
Le FTP de la V4R4 corrige un grand nombre de problèmes posés par l’accès
distant des répertoires AS/400 utilisant des clients non-AS/400. Le support de
clients FTP graphiques, comme les navigateurs Web, rend désormais plus
intelligibles les listings de répertoires de l’AS/400. Le répertoire initial
auquel accède un utilisateur final ne doit plus être forcément une bibliothèque
de base de données. On peut dorénavant transférer des fichiers dépassant
deux giga-octets (une possibilité importante pour des applications de backup
basées sur FTP utilisant l’AS/400 comme référentiel). Et les fichiers de
bases de données contenant des valeurs nulles ne sont plus corrompus lors du
transfert.

           
Le support de LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) est une
nouvelle fonction qui ne suscitera probablement pas de réaction immédiate de
la part des utilisateurs de l’AS/400. LDAP donne aux applications l’accès à 
des répertoires e-mail et d’authentification centralisés, permettant l’intégration
des services de messagerie sur plusieurs plates-formes. Bien que les
applications AS/400 ne supportent pas encore LDAP, Domino le fait, et l’on peut
s’attendre à  voir croître le support d’applications LDAP natives dans les
futures releases. LDAP est un protocole "adhésif" important qu’il
vaut mieux ne pas perdre de vue.

           
Quelques autres fonctions ésotériques n’intéressent qu’une poignée
d’utilisateurs : un serveur et client DDM (Distributed Data Management)
sous TCP/IP, des assistants de préparation ATM et frame relay dans OpsNav, le
support de domaine mail multiples et des fonctions "anti-spamming"
dans le Firewall pour AS/400, ainsi que diverses améliorations mineures apportées
à  HTTP Server for AS/400.

           
Mauvais point.
La V4R4 n’offre
pas les fonctions que les utilisateurs réclament pourtant : le support e-mail
IMAP (Internet Message Access Protocol) ou FTP sécurisé. IMAP permet aux
utilisateurs de conserver leur courrier sur l’AS/400 et de télécharger
uniquement ce qu’ils veulent lire. Cette technique améliore l’accès de la part
des utilisateurs distants, obligés de télécharger tout leur courrier
lorsqu’ils utilisent le client mail POP3 (Post Office Protocol Version 3) OS/400
existant. Sur des liaisons commutées lentes, le téléchargement de telles
masses s’avère souvent peu pratique. IMAP ajoute également le cryptage d’accès
pour préserver la confidentialité du courrier pendant son passage de l’AS/400
aux clients mail utilisateurs finals. FTP sécurisé permettrait à  SSL sur FTP
d’effectuer des transferts de gros fichiers batch entre des AS/400, sans
utiliser VPN. 

Téléchargez gratuitement cette ressource

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

TOP 5 Modernisation & Sécurité des Postes Clients

Pour aider les entreprises à allier les restrictions liées à la crise et la nécessaire modernisation de leurs outils pour gagner en réactivité, souplesse et sécurité, DIB-France lance une nouvelle offre « Cloud-In-One » combinant simplement IaaS et DaaS dans le Cloud, de façon augmentée.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010