> Tech > Division du travail

Division du travail

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Microsoft tient à  la partition des différents composants de messagerie entre des ordinateurs physiquement distincts. Exchange 2000 supporte le concept serveur virtuel composé de systèmes frontaux contrôlant l'accès aux protocoles pour les clients, et de systèmes de stockage dorsaux. Le serveur virtuel est essentiel pour l'évolution des serveurs Exchange pour

leur permettre de supporter des dizaines
de milliers de boîtes à  lettres sur un seul serveur, mais il ne faut pas sous-estimer
le changement introduit par AD.
AD n’oblige pas le DS à  tourner sur chaque serveur Exchange ; au contraire, plusieurs
serveurs de messagerie Exchange 2000 peuvent partager l’AD du contrôleur de domaine
ou l’AD du GC.Ce changement épargne du temps et des efforts.
De nombreux serveurs Exchange effectuent aujourd’hui un travail redondant pour
dupliquer les informations des annuaires entre les serveurs. On peut à  présent
centraliser toute la charge du travail de duplication sur un plus petit nombre
de systèmes dédiés, ce qui permet de réduire aussi la quantité de trafic réseau
générée par le Directory Store.

Par exemple, un site Exchange Server 5.5 composé de six gros serveurs de boîtes
à  lettres et de deux serveurs têtes de pont possède huit copies du Directory Store.
La duplication intra sites met automatiquement à  jour chaque copie. Dans un environnement
Exchange 2000, un ou deux contrôleurs de domaine (ou GC) peuvent assumer la charge
de travail et fournir le même niveau de réponse aux clients et aux services Exchange.
L’élimination de six copies du Directory Store supprime une énorme quantité de
trafic de duplication et réduit la quantité d’espace disque requise par le Directory
Store.

L’un des éléments essentiels de la mise en oeuvre d’Exchange 2000 consistera à 
décider combien de GC utiliser et où les placer par rapport aux serveurs de messagerie.
D’après l’expérience acquise jusqu’ici, il faut au moins un GC dans chaque emplacement
physique où sont déployés les serveurs Exchange 2000. Le déploiement de deux GC
augmente la disponibilité, mais il faut pouvoir se permettre la charge réseau
nécessaire pour l’activité de duplication supplémentaire qui en découle.
Exchange 2000 peut utiliser une liaison WAN étendue pour accéder à  un GC, mais
les clients MAPI se placent normalement à  proximité des serveurs Exchange et attendent
un accès local rapide à  la GAL. D’autres composants d’Exchange Server, comme le
Moteur de routage, doivent consulter le GC pour valider les adresses électroniques.

Le GC est donc, à  l’évidence, un composant crucial d’Exchange 2000. La distance
risque de varier en fonction des différents types et vitesses de liaisons de réseau
(elle s’améliorera probablement au fur et à  mesure que l’on acquiert une expérience
avec Exchange 2000 et AD). Il est aussi ennuyeux d’avoir trop de GC que trop peu,
comme c’est le cas des serveurs Exchange dans un site, à  cause du trafic de duplication
entre les serveurs.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Protection des Données : 10 Best Practices

Protection des Données : 10 Best Practices

Le TOP 10 des meilleures pratiques, processus et solutions de sécurité pour mettre en œuvre une protection efficace des données et limiter au maximum les répercutions d’une violation de données.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010