> Tech > Eléments d’un script

Eléments d’un script

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Chaque ligne d'un script est une instruction qui dit à  l'ordinateur quoi faire ensuite. Les instructions exécutables ont généralement une forme verbe-objet simple, exprimant l'action et à  quoi elle s'applique. Un script peut également indiquer les conditions dans lesquelles la combinaison verbe-objet s'applique. L'hôte de scripting interprète les lignes de

code de gauche à 
droite et de haut en bas, donc vous
pouvez, par exemple, recueillir des informations
en ligne 10 du script, puis
manipuler cette information en ligne
30. Les procédures font exception à 
cette règle. Des procédures – fonctions
et sous-routines – sont des
connexions d’instruction qui ne s’exécutent
que quand le script les appelle.
Une procédure est exécutée aussitôt
appelée, quel que soit l’endroit où son
code se trouve dans le script.

Les morceaux exécutables d’un
script sont appelés instructions. Les
portions non exécutables d’un script,
précédées de Rem ou d’une apostrophe
(‘) sont appelées commentaires
et se présentent ainsi

Rem Ceci est un commentaire

ou

' Ceci est un commentaire

Les commentaires peuvent figurer
sur une ligne séparée ou dans le cadre
d'une ligne contenant du code exécutable.
Les commentaires expliquent le
script afin que quiconque ne connaissant
pas bien le script ou même le jargon
du script puisse facilement voir à 
quoi il sert. On peut aussi ajouter Rem
ou une apostrophe au début d'une
ligne exécutable pour désactiver cette
ligne dans le cadre du debugging.

VBScript reconnaît quatre types de
données : nombres, chaînes, dates et
heures, et des instructions booléennes.
Les nombres sont des
nombres comme 2 ou 9458. Les
chaînes sont toute combinaison de caractères
délimités par des guillemets comme "poisson" et "Ceci est une
chaîne %@#^>". L'information date
et heure doit être placée entre des caractères
dièse (#) et suivre l'idée de
VBScript sur l'apparence des dates et
des heures ; #16 janvier 1968# et
#1/01/02 11:45 PM# sont des valeurs
date ou heure VBScript valides. Les instructions
booléennes sont TRUE ou
FALSE, comme dans x

VBScript voit ces quatre types de
données comme des sous-ensembles
d'un type de données plus grand, le
type variante, qui peut contenir toutes
sortes de données. Les conséquences
sont doubles : vous n'avez pas besoin
d'indiquer à  VBScript le type de données
que vous lui envoyez, mais vous
ne pouvez pas effectuer certaines
tâches possibles avec des langages
comme Visual Basic (VB), qui traitent
ces quatre types de données différemment.
(Ce genre de limitation ne doit
pas trop vous préoccuper, vous risquez
fort de ne jamais les rencontrer.) Des
groupes de données semblables traitées
ensemble sont appelés arrays.

Pour simplifier la manipulation des
données, VBScript supporte deux
autres types de données n'ayant pas de
valeur de départ (c'est-à -dire qui sont
null) mais s'en voient attribuer une
dans le déroulement d'un script : variables
et constantes. Les variables peuvent
(et le font fréquemment) changer
de valeur pendant le script tout en gardant
le même nom. Les constantes ont
une valeur pour la durée du script et
ne peuvent pas être changées.

Vous pouvez mettre des données à 
la disposition de scripts de plusieurs
manières. Une méthode consiste à  coder
en dur les données dans le script.
Par exemple, coder ""\\bigserver\sharefolder""
est une bonne manière d'inclure
des informations de chemin dans
un script. Une autre méthode consiste à  confier à  la personne qui exécute le
script le soin de fournir explicitement
les données ou de fournir une entrée
qui indique au script d'utiliser certaines
données. Le script peut aussi
créer ses propres données (par
exemple, en calculant la date 2 semaines
après la date d'aujourd'hui),
puis les utiliser.

On peut manipuler des données
avec des opérateurs, des symboles
servant à  représenter des fonctions
mathématiques. Certains opérateurs
ont priorité sur d'autres, donc même si
VBScript lit en principe les lignes d'un
script de gauche à  droite, la priorité
des opérateurs influence l'ordre dans
lequel ils sont interprétés. Une expression
est un calcul pouvant inclure une
combinaison quelconque de nombres,
de variables, de chaînes, ou de
constantes pour donner un résultat.
Les expressions peuvent inclure des
opérateurs. Ainsi, l'expression dInput-
Date + 2 = dNewDate augmente la variable
dInputDate par 2, puis attribue
la nouvelle valeur à  la variable
dNewDate.

Téléchargez gratuitement cette ressource

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

IBMi et Cloud : Table ronde Digitale

Comment faire évoluer son patrimoine IBMi en le rendant Cloud compatible ? Comment capitaliser sur des bases saines pour un avenir serein ? Faites le point et partagez l'expertise Hardis Group et IBM aux côtés de Florence Devambez, DSI d'Albingia.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010