> Tech > En guise de conclusion

En guise de conclusion

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

  Même s'il est encore un peu tôt pour juger de la robustesse de Windows XP à  grande échelle et sur le long terme (le Service Pack 1 nous apportera sûrement plus de réponses), il est indéniable que des efforts ont été fournis et que le retour des utilisateurs a été

En guise de conclusion

considéré.

  Au reproche que l’on faisait concernant l’importante maintenance corrective de ses systèmes d’exploitation, Microsoft a répondu par des fonctionnalités de mise à  jour intégrées et transparentes. Au reproche d’incompatibilité permanente avec les applications tierces lorsqu’il sortait un nouveau système d’exploitation, Microsoft a répondu par un émulateur de ses anciens systèmes. A ces actions préventives, s’ajoute une palette d’actions correctives : Outil de Restauration de Pilotes, Outil de Restauration de Système, les différents démarrages en mode sans échec, la console de récupération, ou l’outil de Récupération Automatisé de Système.

  Le point commun à  l’ensemble des nouveaux outils qu’intègrent Windows XP est leur simplification d’utilisation grâce à  des assistants, les commandes en ligne deviennent ainsi des plus rares. Un autre point commun est leur caractère non exceptionnel par rapport à  ceux de Windows 2000 ou Windows ME, mais ces outils forment désormais un ensemble harmonieux qui devrait répondre à  la plupart des problèmes, encore faut-il choisir le bon et au bon moment. C’est sûrement là  que se présentera la valeur ajoutée des équipes Support qui seront à  même, par exemple, de différencier l’utilisation de l’outil de Restauration de Système à  celle de l’outil de Restauration ASR. En effet, lorsqu’un incident survient, Windows XP ne propose pas encore à  l’utilisateur l’unique boîte de Dialogue « Oui, je veux que ce problème soit réglé et reprendre une activité normale », des choix et des actions différentes devront être entrepris.

Téléchargez gratuitement cette ressource

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

Sécurité Office 365 : 5 erreurs à ne pas commettre

A l’heure où les données des solutions Microsoft de Digital Workplace sont devenues indispensables au bon fonctionnement de l’entreprise, êtes-vous certain de pouvoir compter sur votre plan de sécurité des données et de sauvegarde des identités Microsoft 365, Exchange et Teams ? Découvrez les 5 erreurs à ne pas commettre et les bonnes pratiques recommandées par les Experts DIB France.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010