> Tech > Erreur n° 2 : L’absence de vérification des sauvegardes

Erreur n° 2 : L’absence de vérification des sauvegardes

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010
email

Si votre sauvegarde échoue et que personne ne s’en aperçoit, cela ne fera peut-être pas de bruit, mais vos utilisateurs en feront certainement s’ils ne peuvent récupérer leurs données de messagerie. J’ai récemment travaillé pour une entreprise dont l’administrateur a corrompu accidentellement une base de données de boîtes aux lettres.

Erreur n° 2 : L’absence de vérification des sauvegardes

Lorsque l’administrateur Exchange a essayé de restaurer la base de données, il s’est aperçu que les sauvegardes de celle-ci avaient échoué pendant plus de quatre mois car il n’avait pas installé la version Exchange de l’agent de sauvegarde tierce partie de l’entreprise. La version installée de l’agent essayait de sauvegarder les fichiers, mais sans succès car la banque d’informations Exchange maintenait les fichiers ouverts. Même un examen rapide des rapports du logiciel de sauvegarde ou du journal des événements Application aurait pu montrer que l’agent ne sauvegardait pas les données Exchange. Malheureusement, personne ne surveillait la réussite des opérations de sauvegarde.

Pour éviter ce problème, contrôlez régulièrement les journaux de votre logiciel de sauvegarde. Vous devez vérifier que

• le logiciel accomplit le travail demandé. Assurez-vous que le type, l’heure et le contenu de la sauvegarde sont corrects.

• la sauvegarde est menée à son terme. Assurez-vous que les données demandées sont sauvegardées et vérifiez la présence d’éventuelles erreurs.

• vous pouvez restaurer les données écrites au cours de la sauvegarde. Si vous utilisez des bandes, assurez-vous qu’elles sont lisibles à partir d’un autre lecteur de bandes. Vérifiez que vous pouvez restaurer les données vers un serveur et extraire des informations Exchange.

Si l’une de ces trois opérations de vérification échoue, vous devez être capable d’identifier la cause de l’échec de la sauvegarde et, par conséquent, de résoudre le problème. Par exemple, au cours d’une sauvegarde en ligne, Exchange calcule la somme de contrôle (checksum) pour chaque page et la compare avec la somme de contrôle de la page sur le disque. Si les sommes de contrôle ne concordent pas, vous obtenez une erreur 1018 et la sauvegarde est interrompue. Le contrôle des sauvegardes vous alertera de l’erreur et vous donnera la possibilité de la résoudre avant l’arrêt de la sauvegarde.

Même si vos sauvegardes fonctionnent correctement aujourd’hui, évitez toute complaisance. Un changement au niveau de votre environnement, du logiciel de sauvegarde, de la configuration Windows ou de la configuration Exchange peut faire échouer les sauvegardes à l’avenir. Contrôlez régulièrement vos sauvegardes afin d’assurer une protection optimale. La méthode la plus rapide et la plus simple pour effectuer cette tâche consiste à consulter le journal des événements Application et le rapport généré par votre logiciel de sauvegarde. Vérifiez le journal Application à la recherche d’éventuelles erreurs générées par Exchange au cours de la période de sauvegarde. Consultez le rapport du programme de sauvegarde afin de vérifier que ce dernier n’a pas omis certains fichiers et qu’aucune erreur ne s’est produite.

Téléchargez cette ressource

Checklist de protection contre les ransomwares

Checklist de protection contre les ransomwares

Comment évaluer votre niveau de protection contre les ransomwares à la périphérie du réseau, et améliorer vos défenses notamment pour la détection des ransomwares sur les terminaux, la configuration des appareils, les stratégies de sauvegarde, les opérations de délestage... Découvrez la check list complète des facteurs clés pour améliorer immédiatement la sécurité des terminaux.

Tech - Par iTPro - Publié le 24 juin 2010